Satō Tsugunobu

guerrier japonais de l'époque de Heian
Satō Tsugunobu
Yōshū Chikanobu-Protecting his master Tsugunobu.jpg
Mort de Tsugunobu. Estampe ukiyo-e de Yōshū Chikanobu.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Shinobu-gun (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom dans la langue maternelle
佐藤 継信Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
CommandantVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Satō Motohara (d) ou 藤原忠継 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
乙和子姫 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie

Satō Tsugunobu (佐藤 継信?, ) est un guerrier japonais de l'époque de Heian, frère de Satō Tadanobu. Tsugunobu meurt tandis qu'il protège Minamoto Yoshitsune d'une flèche lancée par Taira no Noritsune en s'interposant à cheval entre Yoshitsune et Noritsune. Tsugunobu est enterré à Mure par Taira no Noritsune lui-même[1].

Tsugunobu est mentionné dans le Hagakure dans le passage relatif aux valeurs martiales[2].

Notes et référencesModifier

  1. « Tombes de Tsugunobu et Tayuguro », Takamatsu City official web site (consulté le )
  2. Tsunetomo Yamamoto, Hagakure : The Book of the Samurai, Shambhala Publications, , 200 p. (ISBN 978-0-8348-2787-5 et 0-8348-2787-5, lire en ligne), p. 42

Source de la traductionModifier

Sur les autres projets Wikimedia :