Sapotskine

bourgade biélorusse

Sapotskine (en biélorusse : Сапоцкін) ou Sopotskine (en russe : Сопоцкин ; en polonais : Sopoćkinie) est une commune urbaine de la voblast de Hrodna, en Biélorussie

Sapotskine
BIA Sopoćkinie COA.png
Image dans Infobox.
Géographie
Pays
Voblast
Raion
Selsovet biélorusse
(d)
Capitale de
Superficie
3,74 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
148 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
979 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
262 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Bourg urbain (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
231733Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte de Biélorussie
voir sur la carte de Biélorussie
Red pog.svg

GéographieModifier

Sapotskine se trouve à 27 km au nord-est de Hrodna.

HistoireModifier

 
Synagogue en 1936.

Sapotskine faisait partie de la république polono-lituanienne (1560-1795) avant de les Partitions de la Pologne. Elle fut annexée à la Prusse, qui fut de Nouveau la Prusse Orientale en 1795. Plus tard, elle faisait partie du Département de Lomza du Grand-Duché de Varsovie (1807-1815). Il a été ensuite donné à l'Empire russe.

En 1939, la région devient une partie de la voblast de Belastok de la république socialiste soviétique de Biélorussie avec Sapotskine comme capitale régionale. La Wehrmacht occupe la zone entre 1941 et 1944.

La ville comptait une importante communauté juive dans ce qui était un shtetl avant la Seconde Guerre mondiale[1]. En 1941 et 1942, les Juifs sont enfermés dans un ghetto, contraints aux travaux forcés puis exterminés[2],[3],[4].

Après la libération par l'Armée Rouge, le village fait partie de la voblast de Hrodna

Sapotskine est l'un des centres de la minorité polonaise de Biélorussie. C'est la seule localité du pays où les panneaux de rues sont bilingues.

PersonnalitésModifier

  • Sapotskin est le lieu où le Général Józef Olszyna-Wilczyński et son adjudant sont assassinés par des soldats Soviétiques.
  • Yaraslau Ramanchuk, économiste et candidat à la présidentielle en 2010, né en Sapotskin.

AttractionsModifier

  • Cimetière du Xe/XIe siècle à la périphérie ouest de la ville
  • Église de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie (début 20e Siècle)
  • Réserve Biologique de Sapotskin (Canal d'Augustów)

RéférencesModifier

Liens externesModifier