image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Asakusa-jinja
Asakusa shrine 2012.JPG
Nom originel
浅草神社Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom en kanas
あさくさじんじゃVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Localité
Coordonnées
Culte
Type
Religion
Histoire
Fondation
Site web
Localisation sur la carte de la préfecture de Chiba
voir sur la carte de la préfecture de Chiba
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Tokyo
voir sur la carte de Tokyo
Red pog.svg
Sanctuaire d'Asakusa
Sanctuaire d'Asakusa.

Asakusa-jinja (浅草神社?, ou sanctuaire d'Asakusa), également nommé Sanja-sama (三社様?, « Sanctuaire des Trois Divinités »), est un sanctuaire shinto situé dans le quartier d'Asakusa, à Tōkyō.

Édifié en 1649 par le Shogun Tokugawa Iemitsu, il est dédié aux trois hommes qui fondèrent le Temple Sensō.

Sommaire

HistoireModifier

La légende rapporte que le , sous le règne de l'Impératrice Suiko (593 - 628), deux frères, Hamanari et Takenari Hinokuma, pêchant sur la rivière Sumida, trouvèrent dans leurs filets une statue de la déesse Kannon.

Cette découverte parvint aux oreilles du seigneur du village, Haji no Nakamoto, qui vint trouver les deux frères et fit un sermon passionné au Bouddha, la déesse Kannon étant un bodhisattva. Les frères Hinokuma en furent fortement impressionnés et se convertirent ensuite au Bouddhisme.

La statue de la déesse Kannon fut placée dans un modeste temple et les trois hommes vouèrent ensuite leur vie à prêcher la voie bouddhiste.

Le temple Sensō, terminé en l'an 645, prospéra, tout comme le quartier d'Asakusa dans lequel il était établi. En 1649, pour rendre hommage aux trois hommes et les élever au rang de divinités, le sanctuaire d'Asakusa fut érigé sur ordre du Shogun Tokugawa Iemitsu.

Préservé des bombardements de la Seconde Guerre mondiale, le sanctuaire d'Asakusa a été classé bien culturel important (重要文化財, jūyō bunkazai?) par l’administration japonaise en 1951.

CélébrationsModifier

On y célèbre le troisième week-end de mai la Sanja Matsuri, qui attire tous les ans entre 1,5 et 2 millions de visiteurs, Japonais ou étrangers[1].

RéférencesModifier

  1. (en) Fiona Graham, « Festival Frenzy: Asakusa is set to go crazy for the three-day Sanja Matsuri », Metropolis, le 11 mai 2007

Voir aussiModifier

Lien externeModifier