San Giovanni Rotondo

commune italienne

San Giovanni Rotondo
Blason de San Giovanni Rotondo
Héraldique
San Giovanni Rotondo
La Casa Sollievo della Sofferenza
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Pouilles Pouilles 
Province Foggia 
Code postal 71013
Code ISTAT 071046
Code cadastral H926
Préfixe tel. 0882
Démographie
Gentilé sangiovannesi, sangiovannari (en dialecte)
Population 27 223 hab. (28-02-2018[1])
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 42′ 00″ nord, 15° 44′ 00″ est
Altitude Min. 565 m
Max. 565 m
Superficie 25 900 ha = 259 km2
Divers
Saint patron San Giovanni Battista
Fête patronale 24 juin
Localisation
Localisation de San Giovanni Rotondo
Localisation dans la province de Foggia.
Géolocalisation sur la carte : Pouilles
Voir sur la carte administrative des Pouilles
City locator 14.svg
San Giovanni Rotondo
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
San Giovanni Rotondo
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
San Giovanni Rotondo
Liens
Site web http://www.sangiovannirotondo.com

San Giovanni Rotondo est une ville de la province de Foggia dans les Pouilles en Italie. La ville est marquée par la personnalité de Padre Pio qui y vécut de 1916 à sa mort en 1968.

GéographieModifier

HistoireModifier

ÉconomieModifier

Jusqu'au milieu du vingtième siècle, l'économie de San Giovanni Rotondo reposait avant tout sur l'élevage et l'agriculture. Mais, à partir de l'ouverture de l'hôpital Casa Sollievo della Sofferenza (Maison pour le soulagement de la souffrance), en 1956, elle s'est concentrée toujours plus sur les activités tertiaires. Aujourd'hui, la ville est une des plus riches des Pouilles sur le plan économique grâce au tourisme religieux qui s'est développe autour de Padre Pio depuis les années 1930.

CultureModifier

Lieu de pèlerinageModifier

San Giovanni Rotondo est un lieu de pèlerinage réputé. Le moine capucin de Pietrelcina dit Padre Pio y vécut à partir de 1916 jusqu’à sa mort le 23 septembre 1968. En 1918, il reçut les stigmates qui durèrent cinquante ans mais disparurent à sa mort. Il fut canonisé par Jean Paul II le 16 juin 2002[2]. Aujourd'hui, la ville reçoit chaque année plus de sept millions de pèlerins, et fait « concurrence » à Lourdes[3].

AdministrationModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
25 octobre 2007 En cours Michele Di Bari    
Les données manquantes sont à compléter.

HameauxModifier

San Salvatore

Communes limitrophesModifier

Foggia, Manfredonia, Monte Sant'Angelo, San Marco in Lamis

JumelagesModifier

DémographieModifier

Habitants recensés


Personnalités liées à la villeModifier

  • Padre Pio (1887 - 1968), prêtre capucin, canonisé en 2002
  • Pino Rucher (1924-1996), guitariste et arrangeur italien y est mort
  • Francesca Troiano (1985-), femme politique italienne, y est née

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier