Samuel Barron (1765-1810)

Samuel Barron
Naissance
Hampton, Virginie (États-Unis)
Décès (à 45 ans)
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Grade Commodore
Années de service 17981810
Commandement USS Augusta
USS President
Gosport Shipyard
Conflits Quasi-guerre
Guerre de Tripoli
Famille James Barron (frère)
Samuel Barron (fils)

Samuel Barron, né le à Hampton (Virginie), et mort le à l'âge de 45 ans, était un officier de l'United States Navy. Il est le frère ainé de James Barron, un autre officier de la marine américaine.

Début de vieModifier

Il est le fils d'un capitaine de la marine marchande, James Barron, qui devient commodore de la Virginia State Navy durant la révolution américaine[1]. Barron étudie au Collège de William et Mary et reçoit en premier lieu une éducation maritime dispensée par son père. Il devient midshipman sur la frégate Dragon et sert durant la fin de la guerre d'indépendance au sein de cette marine[2].

Après de nombreuses années dans la marine marchande, il rejoint l'US Navy en 1798.

Carrière militaireModifier

Le commandement de l'Augusta lui est confié, ce qui lui permet de prendre part à la quasi-guerre avec la France.

Durant la guerre de Tripoli (ou première guerre barbaresque), il prend la direction d'un nouvel escadron qui quitte les États-Unis en juin. Son navire amiral, la frégate President, est dirigée par le flag captain George Cox[3]. Barron relève Edward Preble au large de Tripoli[3]. Preble, moins gradé, n'a en effet pas souhaité demeurer sous son commandement malgré une lettre l'assurant de la confiance que lui porte le président[3],[4]. Il passe le commandement de son escadron à John Rodgers en 1805 et retourne aux États-Unis à cause d'une santé défaillante[5]. Il est alors assigné au commandement du Gosport Shipyard, l'actuel chantier naval de Norfolk. Il ne retrouve toutefois jamais complètement la santé et meurt le à l'âge de 45 ans[2].

FamilleModifier

Le fils de Barron, également appelé Samuel Barron, sert dans l'United States Navy avant de se porter dans le camp de la Confederate States Navy en , dans le cadre de la guerre de Sécession[6].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Captain James Barron, USN, biographie du fils de James Barron mentionnant quelques éléments de la vie de son père, sur le site du « Naval History & Heritage » (consulté le 1er août 2014).
  2. a et b (en) The Later Barrons, sur le site internet « Access Genealogy » (consulté le 1er août 2014).
  3. a b et c Allen 1905, p. 199.
  4. Symonds et Clipson 1995, p. 30.
  5. Allen 1905, p. 220, 221, 223.
  6. (en) Samuel Barron (1809–1888), page dédiée à Samuel Barron sur le site « Encyclopedia Virginia » (consulté le 1er août 2014).

BibliographieModifier

  • (en) Gardner Weld Allen, Our navy and the Barbary corsairs, Boston, Mifflin and Company, , 354 p. (OCLC 2618279)
  • (en) Craig L. Symonds et William J. Clipson, The Naval Institute historical atlas of the U.S. Navy, Annapolis, Naval Institute Press, , 1101 p. (ISBN 978-1-55750-984-0)