Samarine (Grèce)

village grec

Samarine
(el) Σαμαρίνα
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Macédoine-Occidentale
District régional Nome de Grevena
Géographie
Coordonnées 40° 06′ 16″ nord, 21° 01′ 05″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grèce
Voir sur la carte administrative de Grèce
City locator 14.svg
Samarine
Géolocalisation sur la carte : Grèce
Voir sur la carte topographique de Grèce
City locator 14.svg
Samarine

Samarína (grec moderne : Σαμαρίνα, aroumain : Samarína, albanais : Xamarina, italien : Santa Marina), en français Samarine, est un village du nome de Grevena en Macédoine-Occidentale grecque. Anciennement, il s'agissait d'une municipalité.

GéographieModifier

Samarina se situe à 1380 mètres d'altitude, dans une vaste hêtraie sur les pentes orientales du Mont Smolikas, plus haut pic du Pinde avec 1 515 mètres et second sommet de Grèce après l'Olympe.

En 2011 la réforme Kallikratis en fait une partie de la municipalité de Grevena[1]. Les 378 habitants de 2011[2] sont des Aroumains (dits Valaques).

HistoireModifier

Ce village valaque du Pinde a eu plus de 5 000 habitants aux XVIIIe et XIXe siècles : c'était alors un bourg pastoral et commerçant dont l'artisanat, les mégisseries, les caravanes de fromages (καπνιστό τυρί), de lainages, carpettes et tapis (φλοκάτες) étaient connus dans tous les Balkans. Il figurait jusque sur les cartes vénitiennes sous le nom de ”Santa Marina”. Il y avait alors dans la ville plusieurs écoles et églises, une bibliothèque et une école de peinture religieuse[3].

Aujourd'hui Samarina est en grande partie désertée sauf l'été, lorsque des milliers de Samariniens de la diaspora s'y rassemblent autour du de chaque année, pour une importante période festive comportant des colloques et symposii culturels, scientifiques ou politiques, des présentations de mets, vins, laines, tissages, danses, musiques, pièces de théâtre et films, des expositions d’œuvres d’art, des forums d’affaires. On y danse la Hora Mare (grande chorea, en aroumain Corlu Mari, en grec τρανός χορεύς Tranós Chorós)[4].

NotesModifier