Sally Wainwright

scénariste, réalisatrice et productrice de télévision britannique
Sally Wainwright
Image dans Infobox.
Sally Wainwright (2018)
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Sally Wainwright (née en 1964 à Huddersfield) est une scénariste, réalisatrice et productrice de télévision britannique originaire du Yorkshire.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Sally Wainwright naît en 1964 à Huddersfield (Yorkshire de l'Ouest[1]). Fille de Harry et Dorothy Wainwright (née Crowther)[2], elle grandit à Sowerby Bridge. Dans sa jeunesse, elle fréquente la Triangle C of E Primary School puis la Sowerby Bridge High School (en)[3]. Plus tard, elle suit des cours de littérature anglaise et apparentée à l'université d'York[4]. Elle a une grande sœur, Diane Hilton, qui œuvre dans le milieu du logement social au sein de The Guinness Partnership (en).

Ayant débuté à l'âge de neuf ans, Sally Wainwright confie avoir toujours voulu écrire (notamment pour le feuilleton Coronation Street)[5]. Elle affirme qu'en 1980, alors qu'elle était âgée de seize ans, elle découvrit la pièce Bastard Angel de Barrie Keeffe à la Royal Shakespeare Company. Elle éprouva dès lors un profond intérêt pour son phrasé succinct et son approche naturaliste des dialogues[6].

CarrièreModifier

Alors qu'elle étudie à l'université d'York, Sally Wainwright présente au festival d'Édimbourg une pièce originale intitulée Hanging On. À cette occasion, elle rencontre l'agent Meg Davis[4]. Elle travaille par ailleurs comme chauffeuse de bus[4]. À vingt-quatre ans, elle quitte cet emploi pour se consacrer pleinement à l'écriture pour une série de BBC Radio 4, The Archers (en)[5]. Cette prolifique dramatique radio à thématique rurale lui doit notamment une histoire atypique qui voit l'échoppe du village être cambriolée. Sally Wainwright rejoint ensuite l'équipe de Coronation Street et y développe ses capacités d'écriture entre 1994 et 1999. Elle déclare par la suite que travailler sur des séries dramatiques en production constitue « un très bon apprentissage de la discipline et une leçon selon laquelle toutes les bonnes histoires sont le fruit d'un dur labeur »[7]. Elle bénéficie du mentorat de la scénariste et réalisatrice Kay Mellor, qui l'encourage à délaisser les feuilletons pour des œuvres plus personnelles.

En 2000, Sally Wainwright lance sa première série télévisée, At Home with the Braithwaites (en), sur le réseau ITV. Cette comédie dramatique, qui met en scène une femme devenue secrètement millionnaire grâce à la loterie, est nommée pour plusieurs distinctions[8]. En 2006, elle scénarise Jane Hall (en), une nouvelle comédie dramatique centrée sur la vie d'une chauffeuse de bus londonienne. Elle y incorpore des éléments de sa propre expérience[9].

L'année 2009 voit la diffusion d'Unforgiven (en), une mini-série en trois actes scénarisée par Sally Wainwright. Elle y raconte l'histoire d'une femme de trente-deux ans qui, après avoir purgé une longue peine de réclusion pour le meurtre de deux policiers, se met à la recherche de sa sœur adoptée peu après l'incident. Son travail lui vaut de recevoir le prix de la meilleure autrice décerné par la Royal Television Society pour le Yorkshire (Unforgiven reçoit par ailleurs le prix de la meilleure série dramatique)[10].

Sally Wainwright décrit que les personnages féminins forts (quoiqu'imparfaits) qu'elle crée sont pour elle « presque réels » et lui viennent « entièrement formés ». Elle aime s'impliquer au-delà de l'écriture et a ainsi participé à la réalisation et la production de ses œuvres[8], notamment pour s'assurer que leurs décors et dialogues reflètent fidèlement son Yorkshire natal[11].

En 2011, elle co-crée la série policière Scott & Bailey (en) aux côtés d'une ex-inspectrice de la police du Grand Manchester, Diana Taylor[12]. La série met en vedette Suranne Jones et Sally Lindsay dans les rôles-titres. Ce sont à ces deux actrices qu'ITV doit l'idée originale de la série[12].

L'année suivante voit l'arrivée de Last Tango in Halifax sur la première chaîne publique, BBC One. Pour cette nouvelle série, Sally Wainwright s'inspire de l'histoire de sa mère devenue veuve en 2001[4]. Dorothy, de son prénom, emménage alors dans l'Oxfordshire avec sa fille avant de retrouver un amour perdu grâce au site web Friends Reunited (en)[4]. Avec son accord, Sally Wainwright étoffe l'histoire de son prompt remariage, lui montrant des extraits de la série préalablement à sa diffusion[8]. C'est la productrice Nicola Shindler (en) qui, après avoir découvert l'histoire, suggère à Sally Wainwright d'en faire une série télévisée. Elle assume dès lors le poste de productrice déléguée.

Rétrospectivement, tant Scott & Bailey que Last Tango in Halifax furent initialement refusées par ITV et la BBC. À la cérémonie 2013 des British Academy Television Awards, la seconde est nommée pour quatre prix et reçoit celui de la meilleure série télévisée dramatique. Sally Wainwright reçoit également le prix de la meilleure autrice dramatique aux British Academy Television Craft Awards de la même année[13].

En 2014, Sally Wainwright dévoile un nouveau drame policier intitulé Happy Valley. Il met en vedette Sarah Lancashire dans le rôle de Catherine Cawood, un sergent de la police du Yorkshire de l'Ouest meurtri par le suicide de sa fille, Becky. C'est avec cette actrice en tête (occupant un rôle secondaire dans Last Tango in Halifax) que Sally Wainwright développe la protagoniste de l'histoire[14]. La série, tournée dans la haute vallée de la Calder (en) et à Hebden Bridge[15],[16], est l'occasion pour elle de réaliser son tout premier épisode (le quatrième de la première saison)[14]. Après deux saisons, elle déclare être volontaire pour l'écriture d'une troisième, bien qu'elle soit retenue par d'autres projets. La productrice Nicola Shindler indique quant à elle que cette troisième saison ne verrait pas le jour avant 2018, au plus tôt[17].

En 2016, Sally Wainwright est nommée « Fellow » de la Royal Television Society[18].

La même année, BBC One diffuse La Vie des sœurs Brontë, un téléfilm dont elle signe la réalisation et le scénario. Durant la production de l'œuvre, Sally Wainwright déclare être « ravie au-delà de toute mesure d'avoir été sollicitée par la BBC pour donner vie à ces trois fascinantes, talentueuses et ingénieuses femmes du Yorkshire »[19].

En 2019, elle crée, écrit et réalise le drame historique Gentleman Jack. La série met en scène Suranne Jones dans le rôle d'Anne Lister, une propriétaire terrienne et diariste ouvertement lesbienne ayant vécu au XVIIIe siècle. On peut également y voir sa compagne Anne Lister, incarnée par Sophie Rundle. Gentleman Jack est diffusée sur BBC One au Royaume-Uni et HBO aux États-Unis[20].

Vie privéeModifier

Sally Wainwright réside dans l'Oxfordshire. Elle est mariée à Ralph Sherlaw-Johnson (dit Austin), antiquaire vendeur de partitions, fils du compositeur, pianiste et universitaire Robert Sherlaw Johnson (en)[21],[22],[23]. Le couple a deux enfants ainsi que deux chats Maine coon[8],[24].

En 2020, à l'occasion des Birthday Honours (en) de la reine Élisabeth II, Sally Wainwright est nommée officière de l'ordre de l'Empire britannique pour ses services rendus à l'écriture et à la télévision[25].

FilmographieModifier

TélévisionModifier

Année Titre Créditée comme Remarques
Scénariste Créatrice Productrice Réalisatrice
1991 Emmerdale   Oui   Non   Non   Non 2 épisodes
1992-1995 Children's Ward (en)   Oui   Non   Non   Non
1994 The House of Windsor   Oui   Non   Non   Non 1 épisode
1994-1995 Coronation Street   Oui   Non   Non   Non 57 épisodes
1994-1995 Revelations (en)   Oui   Non   Non   Non 5 épisodes
1999 Les Condamnées   Oui   Non   Non   Non 1 épisodes
1999-2000 Playing the Field (en)   Oui   Non   Non   Non 5 épisodes
2000-2003 At Home with the Braithwaites (en)   Oui   Oui   Oui   Non Scénariste, créatrice et assistante de production
2002 Sparkhouse (en)   Oui   Oui   Oui   Non Scénarite des trois épisodes, créditée comme co-produtrice
2003 The Canterbury Tales: The Wife of Bath   Oui   Non   Non   Non 1 épisode
2005 ShakespeaRe-Told: The Taming of the Shrew (en)   Oui   Non   Non   Non 1 épisode
2006 Jane Hall (en)   Oui   Oui   Oui   Non 6 épisodes comme scénariste, créatrice et co-productrice
2006 The Amazing Mrs Pritchard (en)   Oui   Oui   Oui   Non 6 épisodes comme scénariste, créatrice et assistante de production
2007 Dead Clever (en)   Oui   Oui   Non   Non Téléfilm
2007 Bonkers (en)   Oui   Oui   Non   Non 6 épisodes
2009 Unforgiven (en)   Oui   Oui   Oui   Non 3 épisodes comme scénariste, créatrice et productrice déléguée
2011-2016 Scott & Bailey (en)   Oui   Oui   Oui   Non 31 épisodes, 19 comme scénariste, co-créatrice
2012-2020 Last Tango in Halifax   Oui   Oui   Oui   Non 24 épisodes comme scénariste, créatrice et productrice déléguée
2013 The Last Witch   Oui   Oui   Oui   Non Épisode pilote/téléfilm
2014- Happy Valley   Oui   Oui   Oui   Oui 12 épisodes comme scénariste, créatrice et productrice déléguée ; 5 comme réalisatrice
2016- La Vie des sœurs Brontë   Oui   Oui   Oui   Oui Téléfilm
2019- Gentleman Jack   Oui   Oui   Oui   Oui 8 épisodes comme scénariste, créatrice et productrice déléguée ; 4 comme réalisatrice
À venir The Ballad of Renegade Nell   Oui À venir   Oui À venir

RadioModifier

  • 1986-1988 : The Archers (en) (scénariste)
  • 2000 : Emily Brontë's Lover (scénariste)

ThéâtreModifier

  • Hanging On

Notes et référencesModifier

  1. (en-GB) Andrew Anthony, « Sally Wainwright: the titan of genuine reality television | Observer profile », sur The Guardian, (consulté le )
  2. (en-GB) « Last Tango In Halifax: Derek Jacobi and Anne Reid lead cast in a new drama series for BBC One. Interview with writer, Sally Wainwright », BBC One,‎
  3. (en-GB) « Sally Wainwright: My Yorkshire », sur Yorkshire Post, (consulté le )
  4. a b c d et e (en-GB) Charlotte Williamson, « My mother's late-life love is charming the nation », sur The Daily Telegraph, (consulté le )
  5. a et b (en-GB) « 2012 Manchester Literature Festival: Q&A with... Sally Wainwright », sur BBC Writers' Room,
  6. (en-GB) « Sally Wainwright: BBC Writersroom interviews TV writer and playwright, Sally Wainwright (Last Tango in Halifax, Scott & Bailey, Happy Valley) », sur BBC Writers' Room,
  7. (en-GB) « Sally Wainwright meets Matthew Barry | Guru Encounters », sur BAFTA Guru Encounters, (consulté le )
  8. a b c et d (en-GB) « BBC Radio 4 - Desert Island Discs, Sally Wainwright », sur BBC, (consulté le )
  9. (en-GB) Daphne Lockyer, « In the driving seat », The Times,‎
  10. (en-GB) « Programme Awards 2009 | Royal Television Society », sur web.archive.org, (consulté le )
  11. (en-GB) Vicky Frost, « Sally Wainwright: 'I like writing women, they're heroic' », sur The Guardian, (consulté le )
  12. a et b (en-GB) « TV cop dramas irritated me, so I made my own, says the former Detective Inspector behind Scott And Bailey », sur Manchester Evening News, (consulté le )
  13. (en-GB) Alison Graham, « Can't "bold and memorable female characters" be part of any drama? », Radio Times,‎ (lire en ligne)
  14. a et b (en-GB) Hannah Jones, « Happy Valley: Writer Sally Wainwright on TV's most talked about show », sur WalesOnline, (consulté le )
  15. (en-GB) Liz Howe, « Holdsworth House: Sally Wainwright's Happy Valley showcases Yorkshire », sur Holdsworth House, (consulté le )
  16. (en-GB) « Last Tango in Halifax writer Sally Wainwright set to start filming new drama in Hebden Bridge - Halifax Courier », sur web.archive.org, (consulté le )
  17. (en) Sarah Doran, « Sally Wainwright delays Happy Valley series three to work on new drama project », sur Radio Times, (consulté le )
  18. (en) « RTS Vice Presidents & Fellows », sur Royal Television Society, (consulté le )
  19. (en) « BBC One announces new drama by award-winning writer Sally Wainwright », sur BBC Media Centre, (consulté le )
  20. (en-GB) Gentleman Jack: The Life and Times of Anne Lister – The Official Companion to the BBC Series, Londres, Ebury Publishing, (lire en ligne), p. 32
  21. (en-GB) Caroline Rae, « Times Obituary - Robert Sherlaw Johnson by Caroline Rae, Department of Music, Cardiff University », sur web.archive.org, (consulté le )
  22. (en) Adrian Lobb, « Sally Wainwright: "My younger self willed being a top writer into happening" », sur The Big Issue, (consulté le )
  23. (en-GB) Jessamy Calkin, « Behind the scenes of Bafta-winning drama Happy Valley », The Daily Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )
  24. (en) Andrew Anthony, « Sally Wainwright: the titan of genuine reality television | Observer profile », sur The Guardian, (consulté le )
  25. « Page B15 | Supplement 63135, 10 October 2020 », sur The London Gazette, (consulté le )

Liens externesModifier