Saito (Miyazaki)

ville japonaise

Saito-shi
西都市
Saito (Miyazaki)
Arrivée à Saito par la route préfectorale 24
Drapeau de Saito-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kyūshū
Préfecture Miyazaki
Maire Kazumi Hashida (和実橋田)
Code postal 〒881-0015
Démographie
Population 32 615 hab. (novembre 2010)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 06′ nord, 131° 24′ est
Superficie 43 856 ha = 438,56 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Miyazaki
Voir sur la carte administrative de Préfecture de Miyazaki
City locator 13.svg
Saito-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Saito-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Saito-shi
Liens
Site web http://www.city.saito.miyazaki.jp/

Saito (西都市, Saito-shi?) est une ville située dans la préfecture de Miyazaki, sur l'île de Kyūshū, au Japon.

Saito dans la préfecture de Miyazaki.

GéographieModifier

 
Barrage de Hitotsuse (1976).

DémographieModifier

Le , Saito comptait 32 615 habitants, répartis sur une superficie de 438,56 km2 (densité de population d'environ 74 hab./km2).

TopographieModifier

5e ville la plus étendue de la préfecture, Saito est composée à 70 % de terrains montagneux et environ 80 % de son territoire sont couverts de forêt.

HydrographieModifier

Le fleuve Hitotsuse traverse Saito.

HistoireModifier

  •  : le village de Koyugunshimohokita devient la ville de Shimohokita.
  •  : Koyugunshimohokita devient la ville de Tsuma.
  •  : Saitobaru devient un site historique national reconnu par le gouvernement.
  •  : Koyogun, la ville de Saito, le village de Sanzai et le village de Tonokori sont réunis dans la ville de Saito.
  •  : Koyugun et la ville de Saito deviennent la ville de Saito.
  •  : fusion de Saito, le village de Sanzai et celui de Higashinishimera.
  •  : un incendie se propage dans la rue Heisuke[1], endommageant cent maisons, blessant 418 personnes et en tuant quatre.
  • , le réseau électrique est achevé par La compagnie d'électricité de Kyūshū.
  •  : l'empereur du Japon visite Saitobaru.
  •  : une cérémonie est organisée pour fêter les quarante ans de la fondation de la ville.
  •  : les ruines du chateau du Tonokori sont reconnues comme site historique national.

AdministrationModifier

Liste des mairesModifier

  • Takeo Ochiai[2], -
  • Mamoru Iwakura[3],
  • Shigemi Nakatake[4], -
  • Shō Kuroda[5], -
  • Mitsuyuki Nichino[6],
  • Kazumi Hashida[7],

Culture locale et patrimoineModifier

Saito possède des temples bouddhistes, des sanctuaires shintō, des musées et des bâtiments historiques. Saito est connu pour son site historique classé : le Saitobaru.

ÉvénementsModifier

Le festival floral de la ville de Saito permet, chaque année, au début du printemps, d'admirer les 2 000 cerisiers en fleur de la ville.

Le festival de Kofun, festival d'été de la ville, se déroule, chaque année, au mois d'août, dans le quartier de Saitobaru.

ÉducationModifier

La ville compte neuf écoles primaires, six collèges et deux lycées.

Notes et référencesModifier

  1. Rue Heisuke (平助通, Heisuke-dori?).
  2. Takeo Ochiai (武男 落合?).
  3. Mamoru Iwakura (守 岩倉?).
  4. Shigemi Nakatake (重美 中武?).
  5. Shō Kuroda (招 黒田?).
  6. Mitsuyuki Nichino (光幸 日野?).
  7. Kazumi Hashida (和実 橋田?).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :