Ouvrir le menu principal
Saison 1958-1959
Western Hockey League
Vainqueur Totems de Seattle
Nombre d'équipes 9
Nombre de matchs 64 ou 70
(saison régulière)

La saison 1958-1959 est la septième saison de la Western Hockey League. Neuf équipes jouent la saison régulière à l'issue de laquelle les Totems de Seattle sont sacrés champions de la Coupe du président.

Sommaire

Saison régulièreModifier

ClassementsModifier

Division CoastModifier

Classement de la division Coast[1]
Clt Équipe PJ  V   D N BP BCPts
+001, Totems de Seattle 70 40 27 3 277 225 83
+002, Canucks de Vancouver 70 31 28 11 219 214 73
+003, Cougars de Victoria 70 30 36 4 219 254 64
+004, Spokes de Spokane 70 26 38 6 217 275 58
+005, Royals de New Westminster 70 23 45 2 237 301 48
  • En gras : vainqueur de la division
  • En italique : qualifié pour les séries éliminatoires

Division PrairieModifier

Classement de la division Prairie[1]
Clt Équipe PJ  V   D N BP BCPts
+001, Stampeders de Calgary 64 42 21 1 263 196 85
+002, Flyers d'Edmonton 64 33 28 3 205 206 69
+003, Warriors de Winnipeg 64 31 31 2 256 229 64
+004, Quakers de Saskatoon 64 29 31 4 208 201 62
  • En gras : vainqueur de la division
  • En italique : qualifié pour les séries éliminatoires

Meilleurs pointeursModifier

Statistiques des meilleurs pointeurs[2]
Clt Joueur Équipe PJ  B   A  Pts
1 Guyle Fielder Seattle 69 24 95 119
2 Ed Dorohoy Calgary 64 35 74 109
3 Lou Jankowski Calgary 54 45 47 92
4 William Mosienko Winnipeg 63 42 46 88
5 Al Nicholson Victoria 69 36 51 87
6 Gene Mekilok Spokane 61 32 52 84
7 Pat Hannigan New Westminster 69 37 46 83
8 Gerry Brisson Winnipeg 62 38 45 83
9 Val Fonteyne Seattle 64 32 49 81
10 Bill MacFarland Seattle 68 35 40 75
11 Paul Masnick Saskatoon 64 24 51 75

Séries éliminatoiresModifier

Pour la division Coast, le premier de la saison régulière est qualifié directement pour les demi-finales alors que les deuxièmes et troisièmes s'affrontent au meilleur des 5 matchs[3]. Dans la division Pacifique, le premier et le troisième s'affrontent d'un côté, le deuxième et le quatrième de l'autre, toujours en 5 matchs. Les vainqueurs s'affrontent ensuite en demi-finale au meilleur des 7 matchs. La finale, elle aussi jouée en 7 matchs, oppose les gagnants de ces deux rencontres. Les Totems de Seattle remportent la Coupe du président en battant les Stampeders de Calgary en 4 matchs[4].

Quarts de finale Demi-finales Finale
   
 
C1 Stampeders de Calgary 4
    C3 Warriors de Winnipeg 0  
C2 Flyers d'Edmonton 0
C3 Warriors de Winnipeg 3
C1 Stampeders de Calgary 0
    P1 Totems de Seattle 4
P1 Totems de Seattle 3  
P3 Cougars de Victoria 0  
P1 Totems de Seattle 4
    P2 Canucks de Vancouver 1
P2 Canucks de Vancouver 3
P4 Spokes de Spokane 1


RécompensesModifier

Trophée collectifModifier

Coupe du président :
Vainqueurs des séries
Totems de Seattle

Trophées individuelsModifier

Outstanding Goalkeeper Award :
Meilleur gardien
Lucien Dechene, Quakers de Saskatoon et Canucks de Vancouver[5]
Leading Scorer Award :
Meilleur pointeur
Guyle Fielder, Totems de Seattle[6]
George Leader Cup :
Meilleur joueur
Guyle Fielder, Americans de Seattle (Division Coast) et
Ed Dorohoy, Stampeders de Calgary (Division Prairie)[7]
Rookie Award :
Meilleure recrue
Bruce Gamble, Canucks de Vancouver[8]

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « 1958-59 Standings », sur www.hockeydb.com (consulté le 25 novembre 2018)
  2. (en) « WHL 1958-59 League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 24 novembre 2018).
  3. Un gagnant au meilleur des 5 matchs est celui qui remporte 3 rencontres, le meilleur des 7 matchs est celui qui gagne 4 rencontres.
  4. (en) « 1958-59 WHL Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 6 mars 2019).
  5. (en) « Outstanding Goalkeeper Award winners », sur www.hockeydb.com (consulté le 24 novembre 2018).
  6. (en) « Leading Scorer Award winners », sur www.hockeydb.com (consulté le 24 novembre 2018).
  7. (en) « George Leader Cup winners », sur www.hockeydb.com (consulté le 24 novembre 2018).
  8. (en) « Rookie Award winners », sur www.hockeydb.com (consulté le 24 novembre 2018).