Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Filleul (homonymie).

Saint Filleul
Image illustrative de l’article Saint Filleul
Statue de saint Filleul dans la basilique du Sacré-Cœur de Rouen.
Évêque de Rouen
Décès 542[1] ou 548[2] 
Fête 23 août

Saint Filleul ou Flavius est un saint catholique, évêque de Rouen au VIe siècle.

Sommaire

BiographieModifier

Saint Filleul ou Flavius semble être d'origine romaine[2] ou d'une famille gauloise qui avait la connaissance de Rome.

Selon la chronique de Dadré, il aurait été gouverneur du Palais du roi Dagobert, ce qui se révèle faux par une incohérence chronologique. Il aurait été trésorier ou intendant des finances de Childebert ou de Clotaire, ce dernier étant le plus vraisemblable.

Devenu évêque de Rouen, il assiste aux conciles d'Orléans de 533, 538 et 541[2].

C'est pendant son épiscopat, et sur sa sollicitation selon certains[3], que l'abbaye Saint-Pierre-Saint-Paul, future abbaye Saint-Ouen, a été fondée en 535[4]. Le nombre d'objets du VIe siècle recueillis lors des fouilles du XIXe siècle semble confirmer la tradition[5]. Selon la légende, il a transformé la fontaine d'un temple païen en baptistère[2].

Selon une ancienne chronique de Jumièges, son corps aurait été enterré dans la basilique Saint-Pierre.

Une fontaine, située rue du Baptême dans le faubourg Cauchoise, existait à Rouen.

BibliographieModifier

  • François Pommeraye, Histoire des archevesques de Rouen, L. Maurry, Rouen, 1667, p. 89-90.
  • François Farin, Histoire de la ville de Rouen, Rouen, Louis du Souillet,
  • (fr) (de) Hartmut Atsma (dir.) (préf. Karl Ferdinand Werner), La Neustrie : Les pays au nord de la Loire de 650 à 850: colloque historique international (2 tomes), Sigmaringen, Jan Thorbecke, (ISBN 3-7995-7316-X, ISSN 0178-1952), p. 543-593

Notes et référencesModifier

  1. Rouen aux 100 clochers, p. 26.
  2. a b c et d Nominis : Saint Filleul
  3. François Farin, Histoire de la ville de Rouen, Rouen, Louis du Souillet, , « Histoire de l'église cathédrale de Rouen », p. 133-134
  4. Rouen aux 100 clochers, p. 101.
  5. La Neustrie, tome 2, p. 13-15.

Article connexeModifier