S/2003 J 10

satellite de Jupiter

S/2003 J 10
Type Satellite naturel de Jupiter
Caractéristiques orbitales
(Époque 14/07/2004, JJ 2453200.5[1])
Demi-grand axe 22 730 833 km[1]
Périapside 14 914 940 km[2]
Apoapside 30 546 725 km[2]
Excentricité 0,343 845 4[1]
Période de révolution 700,13 d[1]
(1,92 a)
Inclinaison 163,813 32°[1] (par rapport à l'écliptique)
Caractéristiques physiques
Dimensions 2 km[3],[4],[5]
Masse 1,1 × 1013 kg[2]
Masse volumique moyenne 2,6 × 103 kg/m3[3] (présumée)
Albédo moyen 0,04[3]
Caractéristiques de l'atmosphère
Découverte
Découvreur Sheppard et al.[6]
Date de la découverte ?
Imagerie 06/02/2003[6]
Publication 07/03/2003[6]
Désignation(s)
Désignation Pas encore de désignation définitive
Désignation(s) provisoire(s) S/2003 J 10

S/2003 J 10 est un satellite naturel de Jupiter.

Caractéristiques physiquesModifier

S/2003 J 10 est un petit satellite. Selon l'équipe qui l'a découvert, il mesurerait 2 km de diamètre[5].

Ses autres caractéristiques ne sont pas connues. En supposant qu'il possède une masse volumique similaire à d'autres astéroïdes de Jupiter, sa masse serait d'environ 1,1 × 1013 kg.

OrbiteModifier

S/2003 J 10 pourrait appartenir au groupe de Carmé, un groupe de satellites qui orbitent de façon rétrograde autour de Jupiter sur des demi-grands axes compris entre 22 900 000 et 24 100 000, des inclinaisons de 164,9 à 165,5° par rapport à l'équateur de Jupiter et des excentricités entre 0,23 et 0,27[7]. Ses éléments orbitaux n'étant pas connus avec précision, cette appartenance n'est pas déterminée de façon définitive.

HistoriqueModifier

S/2003 J 10 fut découvert en 2003 par une équipe conduite par S. Sheppard[6]. Sa découverte fut annoncée le en même temps que trois autres satellites de Jupiter.

Le satellite ne possède pas encore de nom définitif attribué par l'Union astronomique internationale, son orbite n'étant pas déterminée avec précision. Pour l'instant, il est toujours désigné par sa désignation provisoire S/2003 J 10, indiquant qu'il fut le 10e satellite de Jupiter à être imagé pour la première fois en 2003.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d et e « Natural Satellites Ephemeris Service », Minor Planet Center (consulté le )
  2. a b et c Donnée calculée sur la base d'autres paramètres
  3. a b et c « Planetary Satellite Physical Parameters - Jovian System », Jet Propulsion Laboratory (consulté le )
  4. « Guide for the satellites of Jupiter », Natural Satellites Data Center (consulté le )
  5. a et b « Jupiter's Known Satellites » (consulté le )
  6. a b c et d (en) Sheppard, S. S.; Marsden, B. G., « Satellites of Jupiter », Circulaire de l’UAI, no 8089,‎ (résumé, lire en ligne)
  7. (en) Jewitt, David C.; Sheppard, Scott; Porco, Carolyn, Jupiter's outer satellites and Trojans, vol. 1, Cambridge (GB), Cambridge University Press, , 263-280 p. (ISBN 0-521-81808-7, lire en ligne)