Sœurs missionnaires filles du Cœur de Marie

Sœurs missionnaires filles du Cœur de Marie
Image illustrative de l’article Sœurs missionnaires filles du Cœur de Marie
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 4 mai 1957
par Pie XII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But soin des malades, enseignement
Structure et histoire
Fondation 14 septembre 1899
Cervera
Fondateur Marie Güell i Puig
Abréviation M.C
Site web (es) site officiel
Liste des ordres religieux

Les Sœurs missionnaires filles du Cœur de Marie (en latin : Congregatio Missionariae Filiae Cordis Mariae) est une congrégation religieuse féminine hospitalière et enseignante de droit pontifical.

HistoriqueModifier

Les origines de la congrégation remontent aux sœurs de la Charité de Cervera fondée en 1805 ; cette communauté est incorporée en 1880 dans la congrégation des sœurs de la Sainte Famille d'Urgell fondée par Anne Marie Janer i Anglarill, ancienne supérieure de la communauté de Cervera.

En 1884, les sœurs de Cervera élissent Marie Güell i Puig comme supérieure ; sous sa direction, l'union des communautés de Cervera et d'Urgell est dissoute. Mère Güell étend l'apostolat de ses sœurs aux soins à domicile pour les malades et travaille pour transformer la communauté en congrégation religieuse. Les Clarétains de Cervera rédigent de nouvelles constitutions, approuvées par l'évêque de Solsona le .

La première succursale est ouverte en 1907 à Balaguer. En 1908, Marie Güell adopte pour l'institut le titre de sœurs de la charité du Cœur Immaculé de Marie ; le nom actuel est choisie lors du chapitre de 1969.

L'institut reçoit le décret de louange le et ses constitutions sont définitivement approuvées le .

Activités et diffusionModifier

Les sœurs se consacrent principalement aux soins des malades dans les hôpitaux, les cliniques et à domicile, mais aussi à l'enseignement.

Elles sont présentes en :

La maison-mère est à Cervera.

En 2017, la congrégation comptait 183 sœurs dans 26 maisons[1].

Notes et référencesModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Missionarie figlie del Cuore di Maria » (voir la liste des auteurs).