Sœurs minimes de la Passion du Christ

Sœurs minimes de la Passion du Christ
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 8 juillet 1970
par Paul VI
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But enseignement, soins des orphelins et des personnes âgées.
Structure et histoire
Fondation 29 janvier 1928
Cosenza
Fondateur Hélène Aiello
Abréviation M.P
Patron François de Paule, Notre Dame des Douleurs
Liste des ordres religieux

Les sœurs minimes de la Passion du Christ (en latin : Sororum Minimarum a Passione Domini Nostri Iesu Christi) forment une congrégation religieuse enseignante et hospitalière de droit pontifical.

HistoriqueModifier

Après une expérience chez les sœurs du Précieux Sang et une guérison attribuée à l'intercession de sainte Rita de Cascia, Hélène Aiello (1895-1961) fonde le à Cosenza, avec quelques compagnes, un jardin d'enfants dédié à Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus.

Tomasso Trussoni, archevêque de Cosenza, confie à la communauté la préparation des enfants pour la première communion et l'assistance des mourants. Les constitutions des sœurs de la Passion sont approuvées par la congrégation des réguliers le et l'institut reçoit le décret de louange le .

Activités et diffusionModifier

Les religieuses se consacrent à l'éducation des jeunes dans les écoles et les internats, aux soins des orphelins, ainsi que des personnes âgées dans les maisons de retraite.

Elles sont présentes en :

La maison généralice est à Cosenza.

En 2017, la congrégation comptait 86 sœurs dans 14 maisons[1].

Notes et référencesModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Suore minime della Passione di Nostro Signore Gesù Cristo » (voir la liste des auteurs).