Sœurs de l'Assomption de la Sainte Vierge

congrégation religieuse féminine

Les Sœurs de l'Assomption de la Sainte Vierge sont une congrégation religieuse féminine enseignante de droit pontifical.

Sœurs de l'Assomption de la Sainte Vierge
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 12 juin 1923
par Pie XI
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But enseignement, formation des enseignants
Structure et histoire
Fondation 1853
Saint-Grégoire-le-Grand
Fondateur Jean-Marie Harper
Abréviation S.A.S.V
Site web site officiel
Liste des ordres religieux

Historique modifier

Vers 1850, l'abbé Jean Harper, curé de Saint-Grégoire-le-Grand, cherche à scolariser les filles de la paroisse qui compte beaucoup de familles acadiennes expulsées lors de la déportation de 1755[1]. Pour cela, il fait appel aux communautés religieuses enseignantes. Devant le refus de la congrégation de Notre-Dame, il décide de fonder un institut religieux et choisit des jeunes filles qualifiées pour enseigner[2]. Elles prononcent leurs vœux le devant Mgr Thomas Cooke, 1er évêque du diocèse de Trois-Rivières, qui leur donne le nom de sœurs de l'Assomption de la Sainte Vierge. En 1864, Edwige Buisson est nommé supérieure de la congrégation[3].

En 1872, la maison-mère est transférée à Nicolet. En 1885, le diocèse de Nicolet est érigé en prenant sur le territoire de celui de Trois-Rivières ; la congrégation étant de droit dicésain, les sœurs passent sous l'autorité des évêques de Nicolet[4]. L'institut reçoit le décret de louange le et l'approbation définitive du Saint-Siège le .

Activités et diffusion modifier

Les sœurs se consacrent à l'enseignement ainsi qu'à la formation de futurs enseignants.

Elles sont présentes au Brésil, au Canada, en Équateur, aux États-Unis et au Japon[1].

La maison-mère est à Nicolet.

En 2017, la congrégation comptait 370 sœurs dans 28 maisons[5].

Notes et références modifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Suore dell'Assunzione della Santa Vergine » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b « Origines », sur sasv.ca (consulté le ).
  2. « Congrégation des Sœurs de l’Assomption de la Sainte Vierge »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur museeacadien.com (consulté le ).
  3. « Dictionnaire biographique du Canada : Buisson Edwige », sur biographi.ca (consulté le ).
  4. « Sœurs de l'Assomption de la Sainte Vierge », sur patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le ).
  5. (it) Annuaire pontifical, Vatican, Librairie éditrice vaticane, , 2329 p. (ISBN 978-88-209-9975-9 et 88-209-9975-7), p. 1475