Sœur Jacques-Marie

religieuse française

Sœur Jacques-Marie (née le et morte le à Bidart), de son vrai nom Monique Bourgeois, est une religieuse française.

Sœur Jacques-Marie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
BidartVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Jeune, pendant ses années de formation d'infirmière, elle est engagée comme aide-soignante par Henri Matisse et devient également son modèle.

Entrée dans les ordres, elle retrouve celui-ci par la proximité d'une résidence de sa congrégation et de la villa de l'artiste, Le Rêve, à Vence.

Elle fait part à l'artiste d'un projet de construction de chapelle. Celui-ci en réalise le bâtiment dans sa totalité, de l'architecture au mobilier en passant par les vitraux et les peintures murales sur carreaux, ainsi que les chasubles destinées aux prêtres.

La chapelle du Rosaire de Vence est inaugurée et consacrée en 1951.

Sœur Jacques-Marie est décédée au centre de rééducation fonctionnelle Les Embruns de Bidart, qu'elle dirigeait depuis trente-sept ans. Elle a été inhumée samedi au matin à Vence dans les Alpes-Maritimes.

BibliographieModifier

  • Sœur Jacques-Marie, Henri Matisse, La Chapelle de Vence, Grégoire Gardette, 1992 (ISBN 2-909767-00-0)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier