Séverin d'Agaune

abbé

Séverin d'Agaune (ou saint Séverin, saint Servin, saint Sevrin, Sanctus Severinus), né vers 430 et mort , à Château-Landon en France, est un abbé d’Agaune à Saint-Maurice en Valais (Suisse).

Séverin d'Agaune
Fonction
Abbé de Saint-Maurice d'Agaune
Biographie
Décès
Activité
Autres informations
Étape de canonisation
Fête

Latin, Severinus, Severus = grave, sérieux, austère, et suffixe diminutif inus. Servin s’explique par métathèse.

BiographieModifier

Le chanoine Léon Dupont Lachenal (1900-1990), historien, le mentionne comme pouvant avoir été abbé des clercs de la basilique d'Agaune[1]. Il est appelé en 507 d'Agaune à Paris[2].

Il guéri Clovis de la fièvre[2], et à sa prière un grand nombre de prisonniers de Paris obtiennent leur liberté[3].

Il meurt le , à Château-Landon[2]. On trouve également les années : 506 (Langalerie, 1859)[3] ; 508, sur le site nominis.cef.fr[4] ; ou encore 511 (Dupont Lachenal, 1932)[1].

CulteModifier

Clovis, au moment de sa mort, ordonne à son fils Childebert de bâtir une église à Château-Landon sur le lieu de sa sépulture[3],[2]. Cet établissement donne naissance au monastère saint-Séverin de Château-Landon.

Il est inscrit 11-II au Martyrologe romain[1]. L'Église catholique célèbre saint Séverin, au niveau local, le [4].

Acta Sanctorum, février, II.

RéférencesModifier

  1. a b et c Léon Dupont Lachenal, « Les abbés de St-Maurice d'Agaune », Les Échos de Saint-Maurice, no t. 31,‎ , p. 239-277 (lire en ligne [PDF]).
  2. a b c et d Ansgar Wildermann Traduction : Laurent Auberson, « Séverin (saint) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  3. a b et c C. de Langalerie, Excursion dans l'arrondissement de Montargis. Mémoire. Bulletin trimestriel de la Société archéologique de l'Orléanais, Vol. 3, n° 32, Séance du 14 janvier 1859, p. 36.
  4. a et b « Saint Séverin », sur nominis.cef.fr (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier