Ségolène Le Men

historienne de l'art et universitaire française

Ségolène Le Men, née le , est une historienne de l'art et universitaire française. Elle est professeure émérite d’histoire de l’art contemporain à l'université Paris-Nanterre.

BiographieModifier

Ségolène Le Men est reçue à l'école normale supérieure de jeunes filles en 1973[1]. Dans le cadre de sa formation, elle effectue un séjour d'une année à l'université Harvard. Elle réalise en 1975 un mémoire de maîtrise d'histoire de l'art intitulé Vieira da Silva, peintre-illustrateur sous la direction de Bernard Dorival à l'université Paris-IV et obtient l'agrégation de lettres modernes en 1977[2]. Elle soutient en 1981 une thèse de doctorat intitulée Les abécédaires illustrés en France au XIXe siècle : une culture enfantine, à l'université Paris-VII, sous la direction d'Anne-Marie Christin[3], puis une thèse d'État, en 1994, intitulée L'Illustration en France au dix-neuvième siècle : la cathédrale illustrée[4].

Activités professionnelles et institutionnellesModifier

Elle est assistante agrégée en poste à l'université de Tours, de 1978 à 1983, puis chercheuse au CNRS, d'abord à la Bibliothèque nationale en 1983-1984, puis au musée d'Orsay de 1984 à 1995, où elle est responsable du secteur « livres illustrés, presse, affiche »[5]. Elle est nommée maître de conférences à l'université Paris-Nanterre en 1995 et promue professeure en 1997[5]. Elle a co-dirigé le laboratoire Histoire des arts et des représentations (HAR — EA 4414). Elle est professeure émérite[2].

Elle publie sa thèse sous l'intitulé Les Abécédaires français illustrés du XIXe siècle, en 1984[6]. Elle publie en 1994 Seurat et Chéret : le peintre, le cirque et l'affiche, dans lequel elle étudie l'inspiration qu'a représentée l’œuvre de Chéret pour Seurat, en étudiant les éléments liés au cirque[7], à la suite d'une exposition qu'elle a réalisée au musée d'Orsay en 1991[8]. Elle dirige avec Jean Glénisson un ouvrage collectif, Le Livre d'enfance et de jeunesse en France en 1997[9], et consacre un ouvrage au motif de La Cathédrale illustrée de Hugo à Monet[10].

Elle est membre honoraire de l'Institut universitaire de France (2005-2015)[11], membre élue de l'Academia Europaea (2009)[12], membre associée de l'équipe Histoire de l’art. Processus de création et genèse de l'œuvre, de l'Institut des textes et manuscrits modernes[13].

Elle est co-commissaire de l'exposition Cathédrales 1789-1914 Un mythe moderne, au musée des Beaux-Arts de Rouen et au musée Wallraf Richartz & Fondation Corboud à Cologne, en 2014[14].

PublicationsModifier

  • Les Abécédaires français illustrés du XIXe siècle, Promodis, 1984 (ISBN 9782903181352)
  • Seurat et Chéret : le peintre, le cirque et l'affiche, CNRS éditions, 1994, coll. « Les insolites de la mémoire », 187 p. (ISBN 2-271-05042-1)
  • (co-dir.) Le Livre d'enfance et de jeunesse en France, avec Jean Glénisson, Sociétés des bibliophiles de Guyenne, 1997, 332 p. (ISBN 2904532242)
  • La Cathédrale illustrée, CNRS éditions, 1998, rééd. Hazan, 2014 (ISBN 9782754107662)
  • La Cathédrale illustrée de Hugo à Monet : regard romantique et modernité, CNRS éditions, 1998, 222 p. (ISBN 2-271-05574-1)
  • Courbet, Citadelles & Mazenod, 2007, 399 p. (ISBN 978-2-85-088247-0)
  • (dir.) L'Art de la caricature, Presses universitaires de Paris Ouest, 2011, actes du colloque « Caricature bilan et recherches » des 11 et , 350 p. (ISBN 9782840160724).
  • Sylvain Amic et al., Cathédrales : 1789-1914, un mythe moderne, Somogy éditions d'art, , 416 p. (ISBN 2757207903)
  • (co-dir.) avec Jean-Roch Bouiller, Laurence Madeline et Giusy Pisano, Le Panorama, un art trompeur, Septentrion, , 246 p. (ISBN 2757428047).

Honneurs et distinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. « Annuaire, Association des anciens élèves, élèves et amis de l'école normale supérieure », sur archicubes.ens.fr (consulté le 20 avril 2020).
  2. a b et c « Ségolène Le Men », sur har.parisnanterre.fr (consulté le 20 avril 2020).
  3. « Les abécédaires illustrés en France au XIXème siècle : une culture enfantine / par Ségolène le Men ; directeur Mademoiselle A.-M. Christin - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 21 avril 2020)
  4. « L'Illustration en France au dix-neuvième siècle : la cathédrale illustrée / Ségolène Le Men ; sous la direction de Anne-Marie Christin - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 21 avril 2020)
  5. a et b « CV Ségolène Le Men Samson », sur dep-hist-art.parisnanterre.fr (consulté le 20 avril 2020).
  6. [compte rendu] Serge Chassagne, « Ségolène Le Men, Les Abécédaires français illustrés du XIXe siècle, Paris », Histoire de l'éducation, vol. 30,‎ , p. 102-107 (lire en ligne, consulté le 20 avril 2020).
  7. [compte rendu] Luce Abélès, « Ségolène Le Men, Seurat et Chéret », Romantisme, vol. 87,‎ , p. 119-121 (lire en ligne, consulté le 20 avril 2020).
  8. [compte rendu] Catherine Velay Vallantin, « Ségolène Le Men, Seurat et Chéret. Le peintre, le cirque et l'affiche », Annales. Histoire, Sciences Sociales, vol. 51, no 4,‎ , p. 820-822 (lire en ligne, consulté le 20 avril 2020).
  9. [compte rendu] Alain Vaillant, « Jean Glénisson et Ségolène Le Men [dir.], Le Livre d'enfance et de jeunesse en France », Romantisme, vol. 95,‎ , p. 133-134 (lire en ligne, consulté le 20 avril 2020).
  10. [compte rendu] Éric Darragon, « Ségolène Le Men, La Cathédrale illustrée de Hugo à Monet. Regard romantique et modernité », Romantisme, vol. 109,‎ , p. 122-123 (lire en ligne, consulté le 20 avril 2020).
  11. « Arrêté du 2 août 2005 portant nomination à l'Institut universitaire de France, JORF n°197 du 25 août 2005, texte n° 85 », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 20 avril 2020).
  12. « Ségolène Le Men », sur ae-info.org, (consulté le 20 avril 2020).
  13. « Ségolène Le Men », sur item.ens.fr (consulté le 20 avril 2020).
  14. Sylvain Amic (dir.), Cathédrales : 1789-1914, un mythe moderne, Somogy éditions d'art, , 416 p. (ISBN 2757207903).
  15. Décret du 31 décembre 2010 portant promotion et nomination.

Liens externesModifier