Sébastien de Montfalcon

prélat catholique

Sébastien de Montfalcon de Flaxieu
Biographie
Naissance
Décès
Virieu-le-Petit
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Lausanne
Autres fonctions
Fonction laïque
Comte de Vaud et Prince du Saint-Empire

Blason
Fortunae sapientia victrix
« La volonté clairvoyante peut vaincre la fortune aveugle »[1]
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Sébastien de Montfalcon de Flaxieu, né en 1489, fut évêque de Lausanne de 1517 jusqu'à sa mort en 1560 au château des Terreaux, à Virieu-le-Petit, et par conséquent comte de Vaud et prince du Saint-Empire[réf. nécessaire].

BiographieModifier

Il est issu d'une ancienne famille originaire de Savoie. Il est le fils de François de Montfalcon de Flaxieu, seigneur de Pierre-Charve, et de Jacqueline de la Rochette.

En 1512[2], il rentre en possession à la suite de ses parents de la maison forte de la Pesse à Annecy-le-Vieux. En 1513[2] il est coadjuteur de son oncle Aymon de Montfalcon à qui il succède à la tête de l'évêché de Lausanne le après la mort de celui-ci survenue le . Sous son épiscopat il achève la reconstruction de la façade ouest de la cathédrale de Lausanne, que son oncle avait engagée.

En 1536[2] il est chassé de Lausanne par les Bernois qui s'emparent du Pays de Vaud et y imposent la Réforme protestante. Il s'exile alors dans son château de la Pesse et réside fréquemment au château de Montvuagnard à Boëge chez sa sœur, Jeanne de Montvuagnard.

En 1550[2] il vendra le château de la Pesse à Amédée Viollon. Il termine sa vie dans le Bugey.

Juste avant l'introduction de la Réforme et son départ pour Annecy-le-Vieux, Sébastien de Montfalcon faisait battre des pièces de monnaie à l'effigie de Marius d'Avenches premier évêque de Lausanne, alors que lui fut le dernier évêque de Lausanne - établi dans les mêmes lieux[3].

Dans un jardin d'Annecy-le-Vieux est conservée une clé de voûte à ses armes. Est-ce un vestige d'une chapelle familiale qu'il aurait fait construire dans l'église d'Annecy-le-Vieux ?

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier