Ouvrir le menu principal
Ruth Posselt
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
Nationalité
Activités
Conjoint
Enfant
Richard Burgin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Instrument

Ruth Pierce Posselt (née le [1], à Medford, Massachusetts – décédée le )[2] est une violoniste et pédagogue américaine[1].

BiographieModifier

Posselt a étudié le violon avec Emanuel Ondříček, un ancien élève d'Eugène Ysaÿe, et fait ses débuts au Carnegie Hall en 1923. Ses débuts à New York datent de 1928 où elle a interprété le concerto de Tchaïkovski avec Walter Damrosch dirigeant l'Orchestre philharmonique. Elle a remporté le Schubert Memorial Prize en 1929. Elle a étudié avec Jacques Thibaud à Paris, puis a fait une tournée en France, aux Pays-Bas, en Scandinavie, en Union soviétique au début des années 1930 et sa première tournée aux États-Unis en 1935[3]. Elle a joué avec le National Orchestral Association, le National Symphony Orchestra, le Columbia Symphony Orchestra et fréquemment avec l’Orchestre symphonique de Boston. Elle a été invitée à se produire à la Maison-Blanche par le président et Mme Roosevelt en 1937[2]. Posselt a joué fréquemment en récital, et a formé un duo avec la pianiste Luise Vosgerchian en 1958[4].

Elle a épousé le violoniste et chef d'orchestre Richard Burgin le 3 juillet 1940. Leur fils, Richard W. Burgin, est l'auteur de nombreux recueils de courts romans et nouvelles. Leur fille, Diana Lewis Burgin, est écrivain et professeur de russe à l'Université du Massachusetts à Amherst.

CréationsModifier

Posselt a réalisé plusieurs premières mondiales dans sa carrière, dont le Concerto pour violon nº 1 de Walter Piston, un morceau qui a été écrit pour elle en 1940[5],[6]. Elle a aussi créé un concerto pour violon en sol mineur de Vernon Duke, avec l'Orchestre symphonique de Boston et le chef d'orchestre Serge Koussevitzky en mars 1943[7]. Également avec l'Orchestre symphonique de Boston, Posselt a créé des concertos pour violon des compositeurs Edward Burlingame Hill (Concerto pour violon, opus 38), en 1939, et Samuel Barber (version révisée du Concerto pour violon et orchestre), en 1949, et a joué la première à New York du Concerto pour violon de Paul Hindemith en 1941[8],[9],[10]. En 1944, Posselt a créé la Sonate pour violon d'Aaron Copland avec le compositeur au piano.

EnseignementModifier

Posselt a enseigné et joué à l'Université d'État de Floride de 1963 à 1978, d'abord comme un artiste invité, puis en tant qu'artiste en résidence et membre du Quatuor à cordes Florestan, avec son mari. Posselt est devenue ensuite professeur à l'Université[2]. Elle a également enseigné en privé au Wellesley College et au New England Conservatory of Music.

RéférencesModifier

  1. a et b Baker's Biographical Dictionary of Musicians, Seventh Edition, Revised by Nicolas Slonimsky, Schirmer Books, New York, 1984, page 1804
  2. a b et c Florida State Times, Alumni News, November 2007, page 11
  3. New York Times article, "Items Afield and in Town," January 6, 1935
  4. Boston Globe, obituary, "Musician Taught Others to Love the Art," by Richard Dyer, March 15, 2000, page F.5
  5. Boston Globe Calendar, album review, "James Buswell, National Symphony of Ukraine,; Theodore Kuchar; Walter Piston: Violin Concertos Nos. 1 and 2; Fantasia for Violin and Orchestra; Naxos," by Richard Dyer, December 24, 1998, page 8
  6. New York Times review, "World Premiere for Violin Work," by Howard Taubman, March 19, 1940
  7. New York Times review, "New Concerts Listed," October 16, 1943
  8. New York Times article, "Burgin on Podium," by John Briggs, January 6, 1957
  9. New York Times article, "Notes here and Afield," November 9, 1939, page 140
  10. New York Times review, "Boston Symphony Plays New Work," by Howard Taubman, January 10, 1941

Liens externesModifier