Ouvrir le menu principal
Russell Poole
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
Los AngelesVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Nationalité
Activité
DétectiveVoir et modifier les données sur Wikidata

Russell Wayne Poole ( - ) était un détective du département de police de Los Angeles, connu pour l'enquête sur le meurtre du rappeur The Notorious BIG. Poole a également enquêté sur l'assassinat de l'agent du LAPD Kevin Gaines par l'agent du LAPD Frank Lyga, le 18 mars 1997. Après sa retraite en 1999, il créa une agence de détectives privés.

Début de carrièreModifier

Fils d'un shérif du comté de Los Angeles, Poole «suivit les traces de son père» et rejoint le LAPD en 1981. Il devint inspecteur, trois ans seulement après avoir été assermenté. Il agit au titre d'enquêteur principal sur au moins 135 cas d'homicide et a collaboré sur plus de 500 autres. Tout au long de sa carrière, jusqu'à son implication dans le scandale Rampart, Poole était un détective, très respecté et décoré.

Enquête sur le scandale RampartModifier

L'enquête de Poole sur le scandale Rampart débuta moins de six mois avant le meurtre du Notorious BIG et un an avant l' arrestation de Rafael Perez . Son implication débuta lorsque Poole et Fred Miller, son partenaire de l'unité Homicide, furent chargés d'enquêter sur la mort par balle de l'agent du LAPD, Kevin Gaines, en mars 1997.

Mort de Notorious BigModifier

Le 9 mars 1997, à environ h 30, Biggie Smalls, Sean Combs et leur entourage quittèrent la 11e édition du Soul Train Music Awards afin de retourner à leur hôtel. Biggie se tenait aux côtés de Damion « D-Rock » Butler, de Junior Lil 'Cease et de Gregory « G-Money » Young.

Le SUV de Biggie s'arrêta à un feu rouge à 50 mètres du musée. Un Toyota Land Cruiser blanc fit demi-tour et coupa la route du SUV de Biggie. C'est alors qu'une Chevrolet Impala noire s'arrêta aux côtés du SUV. Le conducteur de l'Impala sortit un 9 mm et tira plusieurs balles ; quatre d'entre-elles frappèrent le rappeur dans la poitrine.Celui-ci fut transporté au Cedars-Sinai par Combs et le reste de son entourage mais l'artiste fut déclaré mort par les médecins à h 15 du matin.

Après des mois d'enquête, Poole accusa David Mack, agent du LAPD ainsi qu'Amir Muhammad, d'être complices du meurtre. Poole affirma qu'il détenait suffisamment de preuves pour prouver que Mack avait des liens avec le PDG de Death Row Records, Marion « Suge » Knight pour soupçonner Mack et peut-être d'autres officiers dans le meurtre.

La voiture utilisée était une Impala noire, la même que celle de David Mack. Ce dernier était également un membre reconnu du gang des Bloods Mob Pirus et il a grandi dans le même quartier que Suge Knight. Aucun de ses éléments n'a suffisamment troublé la police pour qu'elle jugea utile de l'entendre dans cette affaire. Il fut arrêté en 1997 après un vol à main armée à la Bank of America et purgea une peine de 14 ans de prison.

Harry Billups (dit Amir Muhammed) était le parrain des enfants de David Mack et avait des connexions reconnues avec plusieurs policiers ripoux du LAPD. Il correspondait parfaitement à la description et au croquis établi à la suite du témoignage de Lil' Cease, témoin oculaire du meurtre de Biggie. Gene Deal, garde du corps de Biggie l'a également repéré à la soirée juste avant le meurtre.

Poole développa la conviction que les meurtres de Biggie et Tupac étaient liés et que c'est Suge Knight qui les a camouflés en guerre des gangs. Il affirma que Death Row Records employait en permanence une quarantaine d'officiers de police en service et que le label se livrait à un trafic de drogue avec la bénédiction complice du District Attorney, Larry Longho.

Mais quand Poole fit part de ses conclusions à sa hiérarchie, on lui ordonna de se retirer de l'affaire.

RetraiteModifier

Pour protester contre le traitement de l'affaire par Bernard Parks et le LAPD, Poole prit sa retraite en 1999, après une longue et fructueuse carrière. Désemparé d'être forcé à la retraite anticipée et à la fin de l'enquête, Poole déclara avoir pensé à se suicider. En outre, il intenta une action en justice contre le LAPD pour avoir violé ses droits dans le cadre Premier Amendement, en l'empêchant de révéler au public, des informations déterminantes.

Reconverti comme détective privé, Poole continua d'enquêter de façon indépendante sur les meurtres de Biggie, de Tupac et sur l'implication de policiers corrompus.

Poole est mort d'une crise cardiaque apparente le 19 août 2015, alors qu'il discutait des affaires Tupac et Biggie au département du shérif du comté de Los Angeles.