Rusnano
logo de Rusnano

Création 2007
Personnages clés Anatoli Tchoubaïs
Sergueï Koulikov (ru)
Forme juridique Société par actions ouverte PAO (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Moscou
Drapeau de Russie Russie
Direction Sergueï Koulikov (ru)
Actionnaires État russe
Activité Nanotechnologie, services financiers et venture capital financing (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Produits NanomatériauVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Federal Agency for State Property Management (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 470 (2010)
Site web www.rusnano.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires 1 511 000 000 de rouble russe ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net -5 308 000 000 rouble russe ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

Rusnano (en russe : Роснано) est un fonds d'investissement étatique russe, chargé de développer l'industrie nanotechnologique en Russie. Rusnano investit directement et indirectement dans tous les principaux domaines où de la nanotechnologie est utilisée : microélectronique, optique, télécoms, énergies classiques et renouvelables, santé et biotechnologie, matériaux et métallurgie, ingénierie et chimie[2],[3].

Les investissements de Rusnano ont permis de créer environ 97 usines et centres R&D dans 37 régions de Russie[4]. La gestion des actifs de la société "Rusnano JSC" est assurée par "Rusnano Management company". Anatoli Tchoubaïs est son président du directoire et directeur général entre 2008 et 2020[5]. Il est remplacé par Sergueï Koulikov (ru) en [6].

De plus, le groupe Rusnano comprend le "Fund for Infrastructure and Educational Programs (FIEP)" (en russe : Фонд инфраструктурных и образовательных программ), une organisation à but non lucratif qui permet: la formation d'infrastructures pour la nanotechnologie, le développement des ressources humaines pour la nanotechnologie, le développement du marché des produits de la nanotechnologie, l'amélioration du cadre législatif de l'innovation, la standardisation et certification des nanoproduits et évaluation de leur sécurité, le raffinements en métrologie, ainsi que la vulgarisation de la nanotechnologie et des produits nanotechnologiques.[7].

Historique de RusnanoModifier

: Dans un discours à l'Assemblée fédérale, le président russe Vladimir Poutine a qualifié la nanotechnologie de l'un des domaines prioritaires pour le développement de la science et de la technologie et a proposé de créer la Société russe de nanotechnologie (en russe : Российская корпорация нанотехнологий)[8].

: La société d'État Société russe de nanotechnologies (en russe : Российская корпорация нанотехнологий) est officiellement enregistrée. La même année, le gouvernement de la Fédération de Russie fait une contribution foncière de 130 milliards de roubles[9] .

: Rusnano a pris la 4e place dans la notation des principales entreprises innovantes en Russie[10].

: le premier nanocentre «Rusnano» a été ouvert à Kazan - le Centre des nanotechnologies de la République du Tatarstan (en russe : Центр нанотехнологиий республики Татарстан (ЦНТ))[11].

En 2013: Rusnano a adopté un système de mesures pour réduire le nombre d'employés et réduire les coûts. Cette année, pour la première fois, la société est passée du service de la dette en cours au remboursement de la dette[12],[13].

En : Dans un entretien au president russe Vladimir Poutine, Anatoli Tchoubaïs déclare que les usines construites par les investissements de Rusnano ont versé 132 milliards de roubles de taxe au budget fédéral pour toute la période de fonctionnement, remboursant intégralement la contribution de l'État[14],[15].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « International Financial Reporting Standards Consolidated Financial Statements and Independent Auditors’ Report 31 December 2017 » (consulté le )
  2. « Инвестиционная деятельность », sur www.rusnano.com (consulté le )
  3. « АО «РОСНАНО». Российская ассоциация венчурного инвестирования », sur www.rvca.ru (consulté le )
  4. (ru) « Встреча с главой «РОСНАНО» Анатолием Чубайсом », sur Президент России (consulté le )
  5. « «РОСНАНО», РВК И ФРДВ ЗАПУСТЯТ ФОНД ДЛЯ ИНВЕСТИЦИЙ В ХАЙТЕК КОМПАНИИ ДАЛЬНЕГО ВОСТОКА »,‎
  6. (ru) « Чубайс покидает пост главы «Роснано» », Kommersant,‎
  7. « Fund for Infrastructure and Educational Programs », sur en.rusnano.com (consulté le )
  8. (ru) « Путин: Нанотехнологии касаются всех и могут объединить СНГ », sur Росбалт (consulté le )
  9. (ru) Роснанотех, « Трансформируя технологии в бизнес », sur https://www.rusnano.com/upload/images/normativedocs/ROSNANO_AR-2009_Rus.pdf
  10. (ru) « Яндекс, ABBYY и "Роснано" возглавили рейтинг инновационных компаний РФ », sur РИА Новости,‎ 20110317t1144 (consulté le )
  11. (ru) « Первенец «Роснано» », sur Ведомости (consulté le )
  12. (ru) « «Роснано» затягивает пояс », sur Ведомости (consulté le )
  13. « РОСНАНО объявляет финансовые результаты деятельности за 2013 год по МСФО », sur www.rusnano.com (consulté le )
  14. (ru) « Встреча с главой «РОСНАНО» Анатолием Чубайсом », sur Президент России (consulté le )
  15. (ru) « Чубайс заявил о выполненной миссии «Роснано» », sur РБК (consulté le )