Ouvrir le menu principal

Rue du Musée

voie de Paris, France

Anc. 1er arrt
Rue du Musée
(supprimée en 1850)
Situation
Arrondissement Anc. 1er
Quartier Tuileries
Saint-Honoré
Début Place du Musée
Fin Place du Palais-Royal
Historique
Création Avant 1290
Dénomination 1839
Ancien nom Via in Fremantel
Via Frigidum Mantellum
Via in Frigido-Mantello
Vicus de Fromentel
Vicus qui dicitur de Frigido Mentello
Versus Sanctum Honoratum
Rue du Froit-mantyau
Rue Froit-Mantel
Rue Froitmantel
Rue Froid-Manteau
Rue Froid-Mantyau
Rue Froit-Mantyau
Rue Froitmantyau
Rue Froid-Manteau
Rue Frementel
Rue Frementeau
Rue Frémenteau
Rue Fromenteau

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Musée (supprimée en 1850)

La rue du Musée, plus connue sous les noms de rue Froidmanteau et de rue Fromenteau, est une ancienne voie de Paris qui était située dans l'ancien 1er arrondissement et supprimée en 1850 lors de l'achèvement du musée du Louvre.

Origine du nomModifier

Elle tire son nom du musée du Louvre dont l'entrée était située à proximité.

SituationModifier

Située dans les anciens 1er et 4e arrondissements, la rue du Musée, d'une longueur de 117 mètres, commençait place du Musée et finissait aux 231-233, place du Palais-Royal[1].

Les numéros de la rue étaient noirs[2]. Le dernier numéro impair était le no 21 et le dernier numéro pair était le no 32. Les numéros impairs étaient du quartier des Tuileries et les numéros pairs du quartier Saint-Honoré.

HistoriqueModifier

Les actes latins anciens, et jusqu'en 1290, dénomment cette voie « via in Fremantel », « via Frigidum Mantellum », « via in Frigido-Mantello », « vicus de Fromentel », « vicus qui dicitur de Frigido Mentello », « versus Sanctum Honoratum ».

À partir de 1313, elle est appelée indifféremment « rue Froit-Mantel », « rue Froitmantel », « rue Froid-Manteau », « rue Froid-Mantyau », « rue Froit-Mantyau », « rue Froitmantyau », « rue Froid-Manteau », « rue Frementel », « rue Frementeau », « rue Frémenteau » et « rue Fromenteau » en 1543. Les historiens ignorent si ce nom lui a été donné pour désigner une rue froide.

Vers 1350, il existait un puits public dans cette rue.

Elle est citée dans un manuscrit de l'abbaye Sainte-Geneviève de 1450 sous le nom de « rue du Froit-mantyau ».

Cette voie a été longtemps habitée par des prostituées. La rue Froidmanteau se prolongeait initialement jusqu'à la galerie méridionale du Louvre, et débouchait sur le quai par un guichet.

Entre 1714 et 1719, est construit à l'angle de la rue et de la place du Palais-Royal le château d'eau du Palais-Royal. Ce monument est détruit par un incendie pendant les journées insurrectionnelles de 1848[3].

En vertu d'une décision ministérielle du , signée Montalivet, et rendue sur demande des propriétaires riverains, cette voie a reçu le nom de « rue du Musée ».

Les maisons, situées derrière le Louvre, avaient été remplacées par une clôture de bâtiments peu importants, laquelle fut ouverte sous Louis XVI, de façon à permettre l'établissement de la place du Vieux-Louvre, et qui a été entièrement démolie sous le Premier Empire, en laissant l'espace libre pour former la place du Musée.

La partie méridionale de la rue a disparu par suite du percement de la rue de Rivoli, de la rue du Carrousel et de la démolition de l'église Saint-Thomas-du-Louvre. Le reste a été définitivement supprimé en 1850, conformément à la loi du 4 août 1849, relative à l'achèvement du Louvre.

Notes et référencesModifier

  1. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 4e quartier « Tuileries », îlot no 29, F/31/73/48.
  2. Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, 1817.
  3. notice BnF no FRBNF40274429.

BibliographieModifier

Articles connexesModifier