Ouvrir le menu principal

Rue Saint-Pierre-des-Arcis

ancienne voie de Paris

La rue Saint-Pierre-des-Arcis est une ancienne rue de Paris, aujourd'hui disparue. Elle était située quartier de la Cité, sur l'île de la Cité et a disparu lors de la reconstruction du marché aux fleurs dans les années 1860.

Origine du nomModifier

SituationModifier

Au moment de sa disparition dans les années 1860, la rue reliait la rue Gervais-Laurent à la rue du Marché-aux-Fleurs[1].

Juste avant la Révolution française, elle faisait partie de la paroisse Saint-Landry sauf quelques maisons à l'angle sud-est avec la rue Gervais-Laurent qui appartenaient à la paroisse Sainte-Croix[2].

HistoriqueModifier

À l'origine, la ruelle reliait la rue Gervais-Laurent, alors en cul-de-sac, au parvis de l'église qui donnait sur la rue de la Vieille-Draperie[2],[3].

Devenue bien national, l'église Saint-Pierre-des-Arcis est vendue le 13 ventôse an V (3 mars 1797) en vue d'y percer une rue. Cette voie, nommée « rue du Marché-aux-Fleurs », est percée en 1812[4]. La rue Saint-Pierre-des-Arcis qui débouche désormais dans cette rue ne fait plus que 24 m de long[1]. Large de seulement 1 à 2 m, elle est fermée à ses deux extrémités[5] en vertu d'une décision ministérielle du 9 juillet 1816[1].

La rue est détruite en avril-mai 1866 pour aménager l'actuel marché aux fleurs, inauguré en 1873[6],[7]. La partie sud de la rue de communication entre le tribunal de commerce et le marché aux fleurs (ancienne rue Aubé) occupe l'emplacement de la rue[8].

RéférencesModifier

  1. a b c et d Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, édition de 1844, p. 542 [lire en ligne].
  2. a et b Jean Junié, Plan des paroisses de Paris avec la distinction des parties éparses qui en dépendent dressé par J. Junié, ingénieur géographe de Monseigneur l’Archevêque et géomètre des Eaux et forêts de France en 1786, Service des Travaux historiques de la Ville de Paris, 1904 [lire en ligne].
  3. Albert Lenoir et Adolphe Berty, Plan archéologique de Paris. Feuille X, Paris, Martin et Fontet [lire en ligne].
  4. Félix et Louis Lazare, op. cit., p. 221-222 [lire en ligne].
  5. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 35e quartier « Cité », îlots nos 26 à 28, F/31/90/12.
  6. Frères Avril, Plan d'expropriation pour la construction de la préfecture de police et du marché aux fleurs, Paris, imp. Lemercier, 1860 [lire en ligne].
  7. « Rue du Marché-aux-Fleurs », vergue.com.
  8. Analyse diachronique de l'espace urbain parisien : approche géomatique (ALPAGE).

Articles connexesModifier