Rue Rébeval

voie parisienne

19e arrt
Rue Rébeval
Image illustrative de l’article Rue Rébeval
Rue Rébeval vue depuis la rue de Belleville.
Situation
Arrondissement 19e
Quartier Quartier de Belleville
Début 42, boulevard de la Villette
Fin 69, rue de Belleville
Morphologie
Longueur 635 m
Largeur 10 m
Historique
Dénomination 1864
Ancien nom Chemin Saint-Laurent
Rue Saint-Laurent
Géocodification
Ville de Paris 8076
DGI 8076
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Rébeval

La rue Rébeval (ou « de Rébeval », selon une plaque de rue) est une voie du 19e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

La rue Rébeval est une voie publique située dans le 19e arrondissement de Paris. Elle débute au 42, boulevard de la Villette et se termine au 69, rue de Belleville.

La rue Rébeval est desservie par la ligne    à la station Pyrénées.

Origine du nomModifier

Son nom honore la mémoire du général d'Empire Joseph Boyer de Rébeval (1768-1822), défenseur du quartier en 1814.

HistoriqueModifier

 
Paris, rue de l'Atlas, rue Rébeval.

Cette voie de l'ancienne commune de Belleville est indiquée à l'état de chemin sur le plan de Jouvin de Rochefort de 1672. Dénommé « chemin Saint-Laurent[1] » puis « rue Saint-Laurent », en référence à l'ancienne église de Belleville.

Elle est classée dans la voirie parisienne par un décret du 23 mai 1863 et a pris sa dénomination actuelle par un autre décret du 24 août 1864.

Au XIXe siècle, une source minérale jaillissait là. Une usine fut construite qui embouteillait l'eau et la commercialisait sous le nom d'« eau de l'Atlas ». Il en était encore vendu 35 000 litres par an au début du XXe siècle[2].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

RéférencesModifier

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), p. 326.
  2. Maurice Barrois, Le Paris sous Paris, Hachette, 1964, p. 73.
  3. « Quat' Sous Films », sur www.societe.com, societe.com (consulté le 20 mars 2018).
  4. Rodolphe Trouilleux, Paris secret et insolite, Parigramme, , 187 p. (ISBN 2-84096-269-1).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier