Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lamblardie et Rue des Moulins.

12e arrt
Rue Lamblardie
Image illustrative de l’article Rue Lamblardie
Vue de la rue Lamblardie.
Situation
Arrondissement 12e
Quartier Picpus
Début 7, place Félix-Éboué
Fin 86 bis, rue de Picpus
Morphologie
Longueur 224 m
Largeur 12 m
Historique
Dénomination Décret du
Ancien nom Rue des Moulins
rue des Deux-Moulins
Géocodification
Ville de Paris 5220
DGI 5298

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Lamblardie
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Lamblardie est une voie du 12e arrondissement de Paris, en France. Elle est située dans le quartier de Picpus.

Sommaire

Situation et accèsModifier

Origine du nomModifier

Le décret du lui a donné le nom de Jacques-Élie Lamblardie (1747-1797), ingénieur hydrographe[1]. Deux variantes existent : « rue de Lamblardie », d’après la variante « Jacques-Élie de Lamblardie ».

HistoriqueModifier

Cette voie qui se nommait auparavant « rue des Moulins », et qui est indiquée sur le plan de Jouvin de Rochefort de 1672, a aussi porté le nom de « rue des Deux-Moulins » avant de prendre par décret du le nom de « rue Lamblardie » :

Décret du 10 août 1868 

« Napoléon, etc.,

Sur le rapport de notre ministre secrétaire d’État au département de l'Intérieur,
Vu l'ordonnance du 10 juillet 1816 ;
vu les propositions de M. le préfet de la Seine ;
Avons décrété et décrétons ce qui suit :
Article 8. — Les voies ci-après indiquées du 12e arrondissement prendront les dénominations suivantes :
sentier Saint-Antoine prendra le nom de rue Sibuet ;
impasse de Reuilly prendra le nom de rue Rondelet ;
rue des Moulins prendra le nom de rue Lamblardie ;
etc.
Article 17. — Notre ministre secrétaire d'État au département de l'Intérieur est chargé de l'exécution du présent décret.
Fait au palais de Fontainebleau, le 10 août 1868[2]. »

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Notes et référencesModifier

  1. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues et des monuments de Paris, fac-similé de la deuxième édition de 1855, éditions Maisonneuve & Larose, 1994 (ISBN 2-7068-1098-X), p. 568.
  2. MM. Alphand, A. Deville et Hochereau, Recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques.

Articles connexesModifier