Rue Daubenton

rue de Paris, France

5e arrt
Rue Daubenton
Image illustrative de l’article Rue Daubenton
Rue Daubenton.
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Jardin-des-Plantes
Début Rue Mouffetard
Fin Rue Geoffroy-Saint-Hilaire
Morphologie
Longueur 477 m
Largeur 15 m
Historique
Création XIIIe siècle
Dénomination
Ancien nom Rue des Bouliers
Rue d'Orléans Saint-Marcel
Géocodification
Ville de Paris 2573
DGI 2580
Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Rue Daubenton
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Daubenton
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Daubenton est une voie située dans le 5e arrondissement de Paris dans le quartier du Jardin-des-Plantes.

Situation et accèsModifier

Voie à sens unique, elle commence à la rue Mouffetard au niveau de l'église Saint-Médard, coupe la rue Monge dans sa partie basse et se termine à la rue Geoffroy-Saint-Hilaire en face du jardin des plantes de Paris.

La rue Daubenton est accessible par la ligne de métro    à la station Censier – Daubenton, ainsi que par plusieurs lignes de bus RATP 47 67 89.

Origine du nomModifier

Elle porte le nom du naturaliste Louis Jean-Marie Daubenton (1716-1799), ami et collègue de Buffon.

HistoriqueModifier

Créée au XIIIe siècle, elle s'appelle alors « rue des Bouliers » ou « rue du Bouloir[1] », avant de prendre le nom de « rue d'Orléans Saint-Marcel », en raison du domaine qu'elle longe.

elle est cité sous le nom de « rue d'Orléans » dans un manuscrit de 1636.

En 1864, elle est rebaptisée « rue Daubenton ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  • L'église Saint-Médard à son début. La découverte en 1978, dans cette rue, de sarcophages mérovingiens permit de reculer de façon très importante dans le temps l'origine de Saint-Médard et de porter à 12 le nombre connu de fondations religieuses existantes à Paris sur la rive gauche de la Seine à l'époque mérovingienne[2].
  • Le cinéma La Clef, à l'angle de la rue de même nom, au no 34.
  • Le Jardin des plantes à sa fin.
  • La Grande Mosquée.

Notes et référencesModifier

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997, etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), p. 414.
  2. Michel Fleury, « L'origine mérovingienne de l'église Saint-Médard », Cahiers de la Rotonde, no 2, Paris, 1978, p. 79-82, 3 fig.