Royaume kidarite

royaume du IVe siècle au Nord de l'Inde

Le royaume kidarite (320-467) est fondé par un vassal des Kouchans de l'actuel Pakistan, nommé Kidara. Il est monté en puissance et a destitué l'ancienne dynastie de Kouchan. Même après sa montée sur le trône, il est toujours probablement considéré comme un Kouchan comme l’indiquent les monnaies émises frappées sous son règne qui perpétuent le style kouchan.

Royaume kidarite
Kidarite Tamga.png
Tamga des kidarites
Kidarites 400 CE.jpg
Royaume kidarite vers 400
Histoire
Fondation
IVe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata
Dissolution
Prédécesseur
Successeur
Cadre
Type
Organisation
Fondateur

OrigineModifier

Les Kidarites (ou Huns rouges), proches des Sassanides, s'installent dans le nord du Pendjab, au sud de l'Hindou Kouch, dans la région de Kaboul-Gandhara, entre 380 et 430.

EffondrementModifier

Ces résidus de l'Empire kouchan sont finalement balayés au Ve siècle par les invasions des Huns blancs. Cet espace qui débordait largement du Gandhara.

Leur puissance s'effondre suite aux attaques des Huns appelés alkhon ou alxon (-xon signifiant Hun) sur leur monnaie[1].

Une partie de cette espace est ensuite occupé par les Turcs bleus ou Göktürks qui créent un vaste empire qui s'étend des actuels Kazakhstan à Mongolie au Nord de la Chine de la dynastie Tang, et ce jusqu'en 740.[réf. souhaitée]

Les principaux rois kidaritesModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier