Roxburgh (Écosse)

ancien village britannique

Roxburgh
en scots : Roxburgh ou Rosbroch
en écossais : Rosbrog
Roxburgh (Écosse)
Le Château de Roxburgh
Administration
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Écosse Écosse
Council area Scottish Borders
Ancien comté Roxburghshire
Région de lieutenance Roxburgh, Ettrick and Lauderdale
Force de police Police Scotland (en)
Incendie Scottish Fire and Rescue Service
Ambulance Scottish Ambulance Service
Code postal TD5
Démographie
Population 419 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 55° 35′ 47″ nord, 2° 27′ 22″ ouest
Divers
Site(s) touristique(s) Château de Roxburgh
Comté historique Roxburghshire
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Scottish Borders
Voir sur la carte administrative des Scottish Borders
City locator 14.svg
Roxburgh
Géolocalisation sur la carte : Écosse
Voir sur la carte administrative d'Écosse
City locator 14.svg
Roxburgh
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Roxburgh
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Roxburgh

Roxburgh est une ancienne ville d'Écosse, située dans une presqu'île que forment la Tweed et le Teviot, à 5 km de Kelso, et ne compte plus que 70 habitants.

Elle fut jadis puissante, elle constituait un burgh d'importance équivalente à Édimbourg, Stirling, ou Berwick-upon-Tweed, et fut même la résidence de plusieurs rois d'Écosse. Un château à l'histoire mouvementée se trouvait à proximité de la ville : le château de Roxburgh.

Elle fut détruite en 1550 par suite d'un traité avec l'Angleterre et l'Écosse et ne présente plus que des ruines, qui sont la propriété du duc de Roxburghe.

Elle était capitale de l'ancien comté de Roxburgh (Roxburghshire), mais fut supplantée par Jedburgh. Elle donne aussi son nom à la région de lieutenance Roxburgh, Ettrick and Lauderdale.

SourceModifier

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Roxburgh (Écosse) » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (lire sur Wikisource)