Ouvrir le menu principal

Rousserolle rossignol

espèce d'oiseaux

Acrocephalus luscinius

Acrocephalus luscinius
Description de cette image, également commentée ci-après
Illustration d'une Rousserolle rossignol à Guam, 1830
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Acrocephalidae
Genre Acrocephalus

Nom binominal

Acrocephalus luscinius
(Quoy & Gaimard, 1832)[1]

Statut de conservation UICN

( EX )
EX  : Éteint

La Rousserolle rossignol (Acrocephalus luscinius) est une espèce éteinte d'oiseaux (composée en fait d'un groupe de cinq espèces très proches) qui était endémique des îles Guam et Saipan y Alamagan. Elle a été observée pour la dernière fois à Guam en 1969[2].

DisparitionModifier

C'est une espèce invasive, le serpent Boiga irregularis, et d'autres espèces envahissantes qui sont responsables de la disparition de cet oiseau de cette île. Une autre cause est la destruction de son habitat[3].

TaxinomieModifier

Cette espèce était considérée par les ornithologues comme composée de cinq sous-espèces (Acrocephalus luscinius luscinius, Acrocephalus luscinius nijoi, Acrocephalus luscinius yamashinae, Acrocephalus luscinius astrolabii et Acrocephalus luscinius hiwae). Mais des études phylogéniques et morphologiques de Cibois et al. (2011) puis Saitoh et al. (2012) ont montré qu'ainsi l'espèce n'était pas monophylétique, et qu'il fallait considérer toutes ces sous-espèces comme des espèces à part entière pour obtenir un résultat monophylétique. Le Congrès ornithologique international reconnaît donc (dans sa classification version 3.3, 2013) : † Acrocephalus luscinius, † Acrocephalus nijoi, † Acrocephalus yamashinae, † Acrocephalus astrolabii et Acrocephalus hiwae[1]. Seule cette dernière espèce existe encore.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Congrès ornithologique international, version 3.3, 2013
  2. Rachel Rounds et Paul Radley, « Nightingale Reed-Warbler (Acrocephalus luscinia) » [archive du ], Web Page of Pacific Bird Conservation, Hawaii (consulté le 21 septembre 2015)
  3. « Acrocephalus luscinius » [archive du ], sur The IUCN Red List of Threatened Species. Version 2015-3, International Union for Conservation of Nature and Natural Resources, (consulté le 22 septembre 2015)

BibliographieModifier

  • Cibois A., J.-C. Thibault & E. Pasquet (2011), « Molecular and morphological analysis of Pacific reed-warbler specimens of dubious origins, including Acrocephalus luscinius astrolabii », Bulletin of the British Ornithologists’ Club, vol. 131, no 32-40.
  • Saitoh T., A. Cibois, S. Kobayashi, E. Pasquet & J.-C. Thibault (2012), « The complex systematics of the Acrocephalus of the Mariana Islands, western Pacific », Emu, DOI:10.1071/MU12012.
  • Cibois, A., J. S. Beadell, G. R. Graves, E. Pasquet, B. Slikas, S. A. Sonsthagen, J.-C. Thibault & R. C. Fleischer (2011), « Charting the course of reed-warblers across the Pacific islands », Journal of Biogeography DOI:10.1111/j.1365-2699.2011.02542.x.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :