Rossana Martini

actrice italienne
Rossana Martini
Naissance
Fidenza, Émilie-Romagne, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Décès (à 61 ans)
Trieste, Frioul-Vénétie Julienne, Italie
Profession Actrice, mannequin

Rossana Martini, née le à Fidenza dans la région de l’Émilie-Romagne et morte le à Trieste dans la région du Frioul-Vénétie Julienne, est une actrice et une mannequin italienne. Elle est la première Miss Italie de l’après-guerre.

BiographieModifier

Rossana Martini naît à Fidenza en 1926. Elle devient la première Miss Italie de l’après-guerre en 1946 lors de l’élection se déroulant dans la ville de Stresa dans le Piémont. Elle devance de peu Silvana Pampanini. Son élection est soumise à controverse car la future actrice romaine a les faveurs d’une large partie du public et celui-ci estime qu’elle est la véritable lauréate du concours.

Deux ans plus tard, en 1948, elle fait ses débuts dans le film I contrabbandieri del mare de Roberto Bianchi Montero. Elle y fait la rencontre de son futur mari, l’acteur et producteur italien Nino Crisman (it), qu’elle épouse dans les années 1960. Après plusieurs rôles secondaires, elle est l’une des principales protagonistes de la comédie Le bellissime gambe di Sabrina de Camillo Mastrocinque en 1958, aux côtés de Mamie Van Doren et d’Antonio Cifariello.

En 1964, dans la comédie La Vie aigre (La vita agra) de Carlo Lizzani, elle joue le rôle de l’épouse trompée de Luciano Bianchi (Ugo Tognazzi), un intellectuel frustré qui prépare un attentat contre un symbole de la société de consommation. En 1966, elle tourne dans le film El Greco de Luciano Salce qui est consacré au peintre et sculpteur grec El Greco. Elle termine sa carrière par un court rôle de journaliste dans le film Barbagia de Carlo Lizzani.

Elle décède à Trieste à l’âge de 61 ans.

FilmographieModifier

Prix et distinctionsModifier

SourcesModifier

  • Roberto Poppi et Enrico Lancia, Le attrici, Rome, Gremesse, (ISBN 88-8440-214-X), p. 227.
  • Stefano Masi et Enrico Lancia (trad. de l'italien), Les séductrices du cinéma italien, Rome, Gremesse, , 226 p. (ISBN 88-7301-075-X, lire en ligne), p. 102.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :