Rosemary Murray

chimiste et principale de collège

Alice Rosemary Murray, DBE (), est une chimiste et une universitaire britannique. Elle est active dans la fondation du collège New Hall dont elle est la première principale, et est la première femme vice-chancelière de l'université de Cambridge (1975-1977).

Rosemary Murray
Fonction
Vice chancellor
Université de Cambridge
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
John Radcliffe Hospital (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Lady Margaret Hall
Downe House School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Arthur John Layard Murray (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

BiographieModifier

Rosemary Murray est née à Havant, Hampshire, aînée des six enfants de l'amiral Arthur John Layard Murray et d'Ellen Maxwell Spooner[1]. Elle fait ses études secondaires à Downe House School, près de Newbury, puis elle fait des études de chimie à Lady Margaret Hall[2]. Elle obtient un diplôme de sciences en 1936, et prépare son doctorat, avec des recherches sur les divers aspects de l'isomérie, qu'elle achève en 1938[3]. Elle est aussitôt nommée maître de conférences en chimie, au Royal Holloway College à Londres (1936-1941) puis à l'université de Sheffield. Elle travaille plusieurs années au Women's Royal Naval Service, puis est nommée maître de conférences et fellow à Girton College[4],[5].

Rosemary Murray est la première femme nommée vice-chancelière de l'université de Cambridge, et la seule femme à ce poste, jusqu'à la nomination d'Alison Richard (en) en 2002[6],[7]. Elle est élue pour un mandat de deux ans (1975-1977) et est honorée du titre de Dame commandeur de l'ordre de l'Empire britannique, à l'issue de son mandat, en 1977.

Elle est membre du conseil du Girls' Public Day School Trust (1969-1993) et présidente de la National Association of Adult Education (1977-1980). Rosemary Murray sert comme magistrate à Cambridge pendant trente ans, de 1953 à 1983, et devient Deputy Lieutenant du Cambridgeshire en 1982. Elle est membre du comité pour l'enseignement supérieur en Irlande du Nord (1963-1965) et elle reçoit un doctorat honoris causa de l'université d'Ulster (1972). Elle est administratrice indépendante de l'Observer (1981-93).

Elle prend sa retraite à Marston village, près d'Oxford et meurt à l'hôpital d'Oxford, le , des suites d'un accident vasculaire cérébral.

Fondation de New HallModifier

 
New Hall.

Elle devient secrétaire de la Third Foundation for Women, qui prépare la fondation d'un troisième collège pour femmes à Cambridge. Lorsqu'il ouvre, en 1954, elle en devient la responsable, puis la première présidente, de 1974 à 1981.

New Hall est renommé Murray Edwards College, en l'honneur de sa première présidente et de la famille Edwards qui a doté le collège[8].

Hommages et distinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Marelene F. Rayner-Canham et Geoffrey Rayner-Canham, Chemistry Was Their Life : Pioneering British Women Chemists, 1880-1949, Londres, Imperial College Press, , 542 p. (ISBN 978-1-86094-986-9, lire en ligne)
  2. (en) Alison Wilson, Changing Women's Lives : A Biography of Dame Rosemary Murray, Andrews UK Limited, , 342 p. (ISBN 978-1-910065-34-1, lire en ligne)
  3. (en) Catharine M.C. Haines et Helen M. Stevens, International women in science : a biographical dictionary to 1950, Santa Barbara, Calif., ABC-CLIO, , 383 p. (ISBN 1-57607-090-5, lire en ligne)
  4. « Dame Rosemary Murray (Obituary) », The Times, London, England,‎ (lire en ligne)
  5. « Dame Rosemary Murray (Obituary) », The Telegraph, London, England,‎ (lire en ligne)
  6. « Dame Rosemary Murray, First woman to be Vice-Chancellor of Cambridge University (Obituary) », The Independent, London, England,‎ (lire en ligne)
  7. « Dame Rosemary Murray 1913 - 2004 », Cambridge, England, Cambridge University,
  8. « The Edwards Endowment » [archive du ], Murray Edwards College,
  9. « New Hall Archives : Personal papers of Dame Rosemary Murray », Murray Edwards College
  10. « Launch of 'Rosemary Murray' rose at Chelsea Flower Show » [archive du ], Murray Edwards College,
  11. « Dame Rosemary Murray Garden Opened » [archive du ], Murray Edwards College,

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier