Ouvrir le menu principal

Roseline Bacou

inspecteur général des musées nationaux, chargé du département des arts graphiques (en 1988), écrivain d'art
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bacou.
Roseline Bacou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Œuvres principales

Roseline Bacou est une historienne d'art, spécialiste d'Odilon Redon, inspectrice générale des musées nationaux chargée du département des arts graphiques du musée du Louvre, conservatrice de l'Abbaye Saint-André, née en 1923 et morte le 8 février 2013 à Villeneuve-lès-Avignon.

BiographieModifier

Fille de Simone et Paul Bacou et petite-fille de Gustave Fayet, Roseline Bacou naît en 1923. Elle étudie l'histoire de l'art à l'université de Montpellier dont elle sort diplômée. Elle entre en 1949 au cabinet des dessins du Louvre et prend en 1984 la tête du département des arts graphiques où elle termine sa carrière en 1988 en ayant contribué à son organisation et à d'importantes acquisitions comme celle du groupe de femmes d'Antonello de Messine[1]. Elle est commissaire de nombreuses expositions consacrées au dessin français, italien ou flamand. Spécialiste d'Odilon Redon elle publie des ouvrages sur son œuvre, organise en 1956 la première rétrospective consacrée à l'artiste et s'occupe de la donation d'Arï et Suzanne Redon. À la mort d'Elsa Koeberlé en 1950, elle poursuit l'œuvre entreprise par la poétesse et son amie Génia Lioubow de restauration de l'abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon acquise par son grand-père en 1916 et où elle meurt le 8 février 2013[2].

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Antonello da Messina. Groupe de femmes en conversation devant des maisons à terrasses », sur arts-graphiques.louvre.fr
  2. Didier Rykner, « Disparitions de Roseline Bacou et Adeline Cacan de Bissy », La Tribune de l'art,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier