Rosa Liksom

écrivaine finnoise
Anni Ylävaara
dite Rosa Liksom
Description de cette image, également commentée ci-après
Rosa Liksom
Nom de naissance Anni Ylävaara
Naissance
Ylitornio, Finlande
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture finnois

Anni Ylävaara (né le 7 janvier 1958 à Ylitornio) est un écrivain finlandais écrivant sous le pseudonyme Rosa Liksom[1].

BiographieModifier

Rosa Liksom est la plus jeune d'une famille de six enfants. Elle grandit dans le village de Lohijärvi de la commune de Ylitornio où ses parents sont agriculteurs et éleveurs[1].

Elle étudie au lycée de Rovaniemi. A partir de 1977, elle étudie l'ethnologie à Helsinki et Copenhague puis la sociologie à l'université d'État de Moscou[1].

En Finlande , elle a travaillé temporairement dans une usine de poisson, comme barman, vendeuse de marché aux puces et comme rédacteur en chef d'une radio. De 1982 à 1986, elle habite la ville libre de Christiania à Copenhague, où elle a écrit ses premières nouvelles[1].

Elle écrit des nouvelles, des romans, des bandes dessinées, des livres pour enfants mais elle conçoit aussi des films et des pièces de théâtre[1]. Ses œuvres sont traduites dans des dizaines de langues.

L'œuvreModifier

Elle s'est d'abord fait connaître dans les années 1980 par plusieurs recueils de nouvelles, où elle s'intéresse à des personnages en marge, inadaptés ou déracinés, dont elle décrit des événements du quotidien en termes crus, dans un finnois très oral et parfois dialectal. Les thèmes qu'elle aborde le plus fréquemment sont la sexualité, la drogue, les voyageurs, et la Finlande profonde. Ses œuvres ont été rattachées au postmodernisme, en ce sens qu'elles ont un aspect fragmentaire, parfois parodique, et que la culture populaire y joue un rôle primordial. Elle a parfois été qualifiée d'écrivain punk, tant en raison de son style d'écriture heurté et nonchalant que par les références musicales dont elle truffe certains de ses textes et qui ressortissent effectivement au punk et au rock des années 1970 et 1980.

Trois de ses recueils et un roman ont été traduits en français, mais elle reste largement méconnue en France, à l'opposé de sa notoriété en Finlande, où elle figure même dans les programmes scolaires[réf. nécessaire].

Ouvrages en finnoisModifier

Ouvrages traduits en françaisModifier

Prix et récompensesModifier

BibliographieModifier

  • (fi) Kantokorpi, Mervi, Muodotonta menoa: Kirjoituksia nykykirjallisuudesta, Helsinki, WSOY, , « Kymppi juksauksessa: Rosa Liksomia lukiessa », p. 7–29

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liksom 2012

Lien interneModifier