Romano Bonaventura

cardinal de l'Église catholique romaine

Romano Bonaventura
Biographie
Naissance XIIe siècle
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Décès avant le
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par Innocent III
Titre cardinalice cardinal-prêtre de S. Angelo in Pescheria
cardinal-évêque de Porto e Santa Rufina
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Romano Frangipani ou Romain de Saint-Ange ou Romano Bonaventura ou Romano Papareschi, (né à Rome, Italie, et mort avant le dans la même ville) est un cardinal italien du XIIIe siècle. Il a été légat du pape Honoré III et précepteur du jeune Louis IX, roi de France.

BiographieModifier

Romano Bonaventura est juriste. Romano Frangipani est créé cardinal-diacre par Innocent III lors du consistoire de 1216. Le cardinal Bonaventura participe à l'élection d'Honorius III en 1216, à l'élection de Grégoire IX en 1227, l'élection de Célestin IV en 1241 et à l'élection d'Innocent IV de 1241-1243.

Le cardinal de Saint-Ange fut envoyé en France comme légat par Honorius III pour assurer la présence pontificale à la croisade royale en Languedoc en 1226, puis resta en France et exerça son influence sur Blanche de Castille.

Très habile diplomate, il fut sollicité par la régente Blanche de Castille, et conduisit les négociations avec Raymond VII qui aboutirent au traité de Paris de 1229.

Il fit au comte de Toulouse des offres de négociation. Ce dernier serait définitivement reconnu comme comte de Toulouse et vassal du roi de France. Raymond VII se rendit à Meaux pour examiner le texte préparatoire du traité, qui fut signé à Paris, le et mit fin au long conflit albigeois opposant le Royaume de France au comté de Toulouse.

Il est vicaire de Rome, probablement entre 1227 et 1230, légat en Angleterre et gouverneur de Campanie. Il meurt à Rome en 1243 pendant la Sede Vacante qui mena à l'élection d'Innocent IV.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier