Ouvrir le menu principal
Romance cruelle
Réalisation Eldar Riazanov
Scénario Eldar Riazanov
Acteurs principaux
Sociétés de production Mosfilm
Pays d’origine Drapeau de l'URSS Union soviétique
Genre drame
Durée 145 minutes
Sortie 1984

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Romance cruelle (en russe : Жестокий романс, Zhestokiy romans) est une adaptation cinématographique de la pièce d'Alexandre Ostrovski La Fille sans dot, réalisée par Eldar Riazanov en 1984[1],[2],[3]. Le film est classé meilleur film de l'année par les lecteurs du journal Sovetski ekran.

SynopsisModifier

Dans une ville fictive de Briakhimov, sur les bords de la Volga, Kharita Ogoudalova, une veuve de souche noble ruinée, est sur le point de marier sa seconde fille Olga, à un prince de Tiflis. Sa fille ainée, Anna, déjà mariée vit à Monte-Carlo. Il lui reste à trouver un bon parti pour sa cadette, Larissa. Plusieurs prétendants se disputent ses faveurs, mais aucun ne présente un réel intérêt en vue d'un mariage. Un ami d'enfance, Vassili Vozhevatov bien que nourrissant les sentiments pour Larissa n'arrive pas à se décider à épouser une jeune fille sans dot. Son rival en amour Moki Knourov, est richissime mais déjà marié. Larissa quant à elle, est éprise d'un grand séducteur Sergueï Paratov, qui acculé à la faillite quitte la ville le temps d'arranger ses affaires comme il dit. Ne le voyant pas réapparaitre, désespérée, la jeune femme accepte la demande en mariage d'un modeste fonctionnaire, Youli Karandychev qui l'aime certes, mais l'agace avec sa petitesse d'esprit. Karandychev triomphant ainsi sur les autres de façon si parfaite tient aussitôt à donner un banquet pour marquer le coup, malgré les protestations de Larissa. Tous se retrouvent devant le pauvre buffet, y compris Paratov qui rentre de son expédition. La fête vire au désastre quand l'heureux fiancé se soule non sans l'aide d'un valet engagé par Paratov qui entre-temps réussit à convaincre Larissa de partir avec lui. Lorsque Karandychev sort pour chercher encore quelques bouteilles, tous s'enfuient pour se retrouver sur le bateau Lastotchka que Paratov vient de céder à Knourov pour des raisons financières. La joie de Larissa est de courte durée - son amoureux, après une nuit passée en sa compagnie, lui avoue être fiancée à une autre. Son désengagement fait reprendre l'espoir à Knourov et Vozhevatov, qui pour se départager la belle jouent à pile ou face. Knourov qui remporte propose à Larissa de lui accorder une pension somptueuse, qui ferait taire toutes les mauvaises langues, pour devenir sa maîtresse. À ce moment Karandychev rattrape le bateau et exige que Larissa reparte avec lui, mais elle trouve encore moins déshonorant d'accepter la proposition de Knouvor. Sur quoi le fiancé éconduit lui lance, «alors, tu n'appartiendras à personne», et la tue d'un coup de pistolet.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Romance cruelle », sur lefigaro.fr (consulté le 31 octobre 2016)
  2. « Romance cruelle », sur larousse.fr (consulté le 31 octobre 2016)
  3. (en) Janet Maslin, « Screen: From Russia, 'Ruthless Romance' », sur nytimes.com, (consulté le 1er novembre 2016)

Liens externesModifier