Andreï Miagkov

acteur russe

Andreï Vassilievitch Miagkov (en russe : Андре́й Васи́льевич Мягко́в), né le à Leningrad (Union soviétique) et mort le à Moscou, est un acteur soviétique et russe[1],[2],[3].

Andreï Miagkov
Image dans Infobox.
Andreï Miagkov
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
École-studio du théâtre d'art académique de Moscou
Institut technologique d'État de Saint-Pétersbourg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Acteur, écrivain, peintre, pédagogue, enseignant, professeur d'art dramatique, metteur en scèneVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Vassili Dmitrievitch Miagkov
Mère
Zinaïda Aleksandrovna Miagkova
Conjoint
Anastasia Voznessenskaïa (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Genre artistique
Distinctions
Liste détaillée
Prix Tchaïka
Artiste d'honneur de la RSFSR (d) ()
Prix d'État de l'URSS ()
Prix frères Vassiliev (en) ()
Artiste du peuple de la RSFSR (en) ()
Ordre de l'Honneur ()
Ordre du Mérite pour la Patrie - 4e classe ()
Ordre de l'Amitié ()
Ordre du Mérite pour la Patrie - 3e classe ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Il est surtout connu pour les rôles qu'il a tenu dans plusieurs films réalisés par Eldar Riazanov, tels que L'Ironie du sort (1975), Romance de bureau (1977), Garage (1979) et Romance cruelle (1984)[1],[4].

BiographieModifier

Andreï Miagkov a comme parents Vassili Dmitrievitch Miagkov (1908-1978), adjoint au directeur de l'école technique polygraphique de Leningrad, et Zinaïda Aleksandrovna Miagkova (1913-1989), ingénieur en mécanique. Dans son enfance à Leningrad, l'acteur avait survécu au terrible blocus de la ville pendant la Seconde Guerre mondiale[1].

Il songe à une carrière théâtrale, mais, sous la pression de ses parents, fait les études à l'Institut d’État de technologie de Saint-Pétersbourg (ru), puis, travaille à l'Institut de recherche industrielle. Toutefois, sa passion pour le spectacle le pousse à tout abandonner, afin de passer le concours d'entrée de l'École-studio du Théâtre d'Art académique de Moscou. Il intègre la classe de maître de Vassili Markov. Diplômé en 1965, il devient acteur du Théâtre Sovremennik, qu'il quitte en 1977, pour le Théâtre d'art de Moscou. Après la dissolution de la troupe de MKhAT en 1987, il suit Oleg Efremov au Théâtre d'art Anton Tchekhov. Il enseigne également à l'école-studio du Théâtre d'Art[5]. À plusieurs reprises, Miagkov a fait partie du jury du jeu télévisé KVN.

En tant que metteur en scène Andrei Miagkov sur la scène du Théâtre d'art de Moscou en 1989 a adapté la pièce 'Night, Mother de Marsha Norman, en 2002 - Retro basée sur la pièce d'Alexander Galine[6].

L'artiste est décoré de l'ordre de l'Insigne de l'Honneur en 1998 et de l'ordre du Mérite pour la Patrie en 2003. Il est lauréat du prix théâtral russe Tchaïka en 2004[6].

Mort d'insuffisance cardiaque le 18 février 2021, Andrei Miagkov est inhumé au cimetière Troïekourovskoïe.

Au théâtre (sélection)Modifier

Filmographie partielleModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Mort de la star du cinéma soviétique Andreï Miagkov, héros truculent de L'Ironie du destin », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Actor Andrei Myagkov Dies at Age 82 », The Moscow Times,‎
  3. (en) « Famous Soviet and Russian actor Andrei Myagkov passes away aged 82 », tass.com,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Décès d'Andreï Miagkov, star du cinéma soviétique et icône du Nouvel an », France 24,‎ (lire en ligne)
  5. (ru) « Мягков Андрей Васильевич. », sur russiancinema.ru (consulté le 27 septembre 2015)
  6. a et b (ru) « Биография Андрея Мягкова. », sur ria.ru,‎ (consulté le 27 septembre 2015)

Liens externesModifier