Roly

section de Philippeville, Belgique

Roly
Roly
Le village au printemps.
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Philippeville
Commune Philippeville
Code postal 5600
Démographie
Gentilé Roligeois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 08′ nord, 4° 32′ est
Superficie 1 794 ha = 17,94 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Province de Namur
Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Roly
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Roly
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Roly

Roly (en wallon Roli) est une section de la ville belge de Philippeville située en Région wallonne dans la province de Namur.

Le village est borné au nord par Samart et Sautour, à l’est par Villers-en-Fagne, au sud par Mariembourg et Fagnolle et à l’ouest par Frasnes-lez-Couvin. Les dépendances sont Ingremez, Fraitî et Malgré tout.

Il existe plusieurs sobriquets pour désigner ses habitants : les Acrobatesou les Lapins, ou encore les Platès tièsses.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Roly est niché dans une région de forêts (chênaies), de prairies (fagne) et de petites collines calcaires (calestienne). Les habitations datent du XVIIIe siècle et surtout du XIXe siècle et sont construites avec les pierres du pays.

HistoireModifier

La seigneurie du lieu était divisée en deux : l’une relevant de la cour féodale de Namur, le fief de la tour de Roly, appartenant à la famille qui porte le nom du village, propriétaire du château et l’autre, dépendant des barons de Florennes et de la cour féodale de Liège, le fief de Roly.

En 1302, Jakemins de Roliers participe à la bataille des éperons d'or comme capitaine d’une compagnie de 100 hommes.

En 1723, la terre est rachetée par les Groesbeeck. En 1791, elle revient, par mariage, au marquis de Croix, aux d’Andigné puis aux marquis de Keroüartz.

Sous l'occupation française (1793-1815), le village est rattaché au département des Ardennes, district de Couvin. Il fait alors partie du canton municipal de Villers-Fagne avec Merlemont, Samart, Sart-en-Fagne et Sautour. [1]

En 1830, le village compte 174 âmes ainsi que 46 chevaux, 8 poulains, 96 bovins, 5 porcs et 100 moutons. Les habitants vivent de l’exploitation des bois (notamment de la production de charbon de bois) et de l’exploitation du minerai de fer. Il existe un haut-fourneau au Fraitî ainsi qu’un bocard (pour broyer le minerai), un moulin à farine et un autre à drêche et une brasserie. [2]

Le château, qui a abrité de 1965 à 1975 le Musée des Fagnes, a été vendu en 1995.

L’église Saint-Denis conserve une pierre tombale représentant deux gisants, celui de Jehan de Roly († en 1553) et d’Amphilie de Hollogne, dite de Luxembourg († en 1560)[3].

AnecdotesModifier

  • Départ du curé au XVIe siècle : Devant les attaques répétées des troupes d’Henri II, roi de France, un curé du lieu quitte le village : comme le ferme ou coffre de la communauté avait étévolé et rompu l’an 1554 aux prises de Mariembourg et Dinan, des anciens mayeur et échevins âgés de 60 ans environ ont (en date du 1er août 1587)recordé (ou fait enregistrer) avoir bonne mémoire et connaissance d’avoir vu ci devant feu messire Nicol Delgraingne, prêtre curé de Roly devant la prise de Mariembourg desservir l’état de la greffe dudit Roly. Il se retire alors à Sautour.
  • La grotte d’un ermite : Messire Charles de Fournet (1632-1702), écuyer, seigneur de Jettefeuille et Aubry et beau-frère de Jean de Roly — se fait prêtre à l’âge de 67 ans et ermite. Il vit dans la grotte Saint-Onulphre située au-dessus du village. Sa pierre tombale se trouve dans l’église de Merlemont à l’intérieur du porche. Outre les insignes du sacerdoce, elle porte huit blasons dans la partie supérieure.
  • La grotte à N-D de Lourdes : en 1877, le curé Gérard érige à la sortie du village vers la N5 une grotte et institue un pèlerinage annuel. Il récidivera par la suite à Crupet (Assesse) avec la grotte de saint Antoine de Padoue. La grotte de Roly porte le chronogramme suivant : sanCtae VIrgInI paroChUs gerarD haeC pIe VoVIt LIMIna (Le curé Gérard a pieusement consacré cette demeure à la sainte Vierge — date 1877) [4]

CuriositésModifier

 
Le Château-Ferme de Roly (XIV/XVIe siècle).
  • Le château-Ferme de Roly
  • Les étangs et le bois Cumont
  • Le cimetière
  • L'église
  • Le point de vue
  • La grotte
  • Les artistes et artisans
  • Le lavoir
  • Les pompes et abreuvoirs

ClassementModifier

Le , le village de Roly a été classé comme site pour son « intérêt historique (ancienne seigneurie), architecturale (habitations en pierre avec toits en ardoise) et scientifique (prairies humides, nombreuses haies et chaînes d'étangs entourés de roselières où se nichent des oiseaux exceptionnels) »[5].


Notes et référencesModifier

  1. André Lépine, « Roly — Notes d’histoire. La paroisse », Cahier du Musée de Cerfontaine, ASBL Musée de Cerfontaine, no 464,‎
  2. Philippe Vander Maelen, Dictionnaire géographique de la province de Namur, 1832.
  3. Norbert Bastin, « Le château de Roly », Annales de la Société archéologique de Namur, no 58,‎ , p. 172-218
  4. André Lépine, « La paroisse Saint-Denis de Roly », Cahier du Musée de Cerfontaine, ASBL Musée de Cerfontaine, no 300,‎
  5. Code interne de la DGO4 : 93056-CLT-0039-01 (arrêté de classement)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Le patrimoine monumental de la Belgique, vol. 9, t. 2 : Wallonie, Namur, Philippeville (P-W), Liège, Pierre Mardaga, éditeur, , 694 p. (ISBN 2-8021-0040-8, lire en ligne), p. 376-383
  • Roly, vol. 8, Ardenne et Gaume, , 55 p.
  • Paul Magotteaux et Colette Monier, Roly - 732 extraits d’actes des anciennes cours et justice de 1446 à 1772, Wépion, , 195 p.
  • André Lépine, « L’état civil de Roly au 19e siècle », Cahier du Musée de Cerfontaine, ASBL Musée de Cerfontaine, no 350,‎