Ouvrir le menu principal
Robert Mohr

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (41 ans)[1] ou (40 ans)[2]
Taille 1,94 m (6 4)
Poste Deuxième ligne
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1992-1999
1999-2002
2002-2012
2012-2013
2013-2014
2014
DSV 78 Hanovre
CS Bourgoin-Jallieu
Stade rochelais
Stade niortais
DSV 78 Hanovre
Heidelberger RK

8 (0)
288 (25)
16 (0)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2008-2015Drapeau : Allemagne Allemagne13 (5)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Robert Mohr, né le ou le en Allemagne, est un joueur de rugby à XV allemand. Il joue en équipe d'Allemagne et a évolué au poste de deuxième ligne. Après avoir évolué en Allemagne avec le club de DSV 78 Hanovre, il joue en France avec le CS Bourgoin-Jallieu, le Stade rochelais et le Stade niortais. Il retourne ensuite en Allemagne, de nouveau à Hanovre, puis avec Heidelberger.

Après avoir mis un terme à sa carrière, il devient directeur de la Wild Rugby Academy basée à Heidelberg, une institution visant à développer le rugby à XV en Allemagne financée par le milliardaire allemand Hans-Peter Wild[3]. En 2017, lorsque Wild achète le Stade français Paris, il est nommé directeur sportif du club, tout en restant directeur de la Wild Rugby Academy[4]. En 2018, il laisse le poste de directeur sportif du club à Heyneke Meyer et devient responsable du développement sportif[5] tandis que la Wild Rugby Academy est dissoute et liquidée suite au désengagement de Hans-Peter Wild dans le rugby allemand[6]. Le 10 janvier 2019, il est relevé de ses fonctions et mis à l'écart par le club[7].

Le 12 juin 2019, il est nommé responsable du développement sportif du Stade rochelais. Il est responsable de la coordination, du recrutement, du suivi de la formation et de la culture club[8].

Sommaire

CarrièreModifier

PalmarèsModifier

En clubModifier

En équipe nationaleModifier

En novembre 2009, il est sélectionné avec l'équipe XV Europe pour affronter les Barbarians français au Stade Roi Baudouin à Bruxelles à l'occasion du 75e anniversaire de la FIRA – Association européenne de rugby[9]. Les Baa-Baas l'emportent 26 à 39[10].

Notes et référencesModifier

  1. « Robert Mohr », sur itsrugby.fr (consulté le 30 août 2016).
  2. « Robert Mohr », sur en.espn.co.uk (consulté le 30 août 2016).
  3. Arnaud Beurdeley, « Stade Français : Un repreneur allemand en lice », sur www.midi-olympique.fr, Midi olympique, (consulté le 24 mai 2017)
  4. « L'ancien directeur de Coca-Cola Europe nommé président exécutif du Stade français », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 14 juin 2017)
  5. « Stade Français : Julien Dupuy reste dans le staff technique », sur www.leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 19 juin 2018)
  6. « Excédé, Hans-Peter Wild arrête son engagement dans le rugby allemand », Sport24,‎ 2018-06-14cest15:27:14+0200 (lire en ligne, consulté le 26 septembre 2018)
  7. « Stade Français : Robert Mohr et Julien Dupuy écartés », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 14 janvier 2019)
  8. (en) « L'Irlandais O'Gara nommé entraîneur de La Rochelle », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport, (consulté le 12 juin 2019)
  9. « Les Barbarians français ont vu Bruxelles », sur www.sportkipik.be, (consulté le 28 novembre 2016)
  10. « FIRA vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)

Liens externesModifier