Ouvrir le menu principal
Robert Linzeler
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Robert Linzeler est un joaillier-orfèvre français né le à Paris[1], mort le [2].

L'exécution de plusieurs trophées de voile lui est confiée. Il dessine le trophée de la One Ton Cup, une compétition du Cercle de la voile de Paris créée en 1899[3]. La Coupe internationale de l'Exposition universelle de 1900, qui sert de support aux épreuves de voile des Jeux olympiques de Paris, est aussi de sa création[4].

Il est cité dans le rapport de Bill Mallon, président de la Société internationale des historiens olympiques, comme médaillé d'argent de voile aux Jeux olympiques de 1900[5] ; néanmoins le rapport officiel de 1900 mentionne deux fois Robert Linzeler mais seulement en tant qu'artiste[4].

Lors de la Première Guerre mondiale, il dirige le service des évacuations de la IVe Armée[6].

Il est dans l'entre-deux-guerres président de la Fédération française des Artistes mobilisés[7].

En 1923, il fait réaliser par l'architecte décorateur Louis Süe (1875-1968) et son associé le peintre André Mare son magasin du 4 rue de la Paix, dans le 8e arrondissement de Paris.

En 1927, il crée le trophée de la Coupe de France féminine de golf, la Coupe Femina, qui disparaît quelques années plus tard[8].

Notes et référencesModifier

  1. Livret militaire d'officier de Robert Linzeler, né le 7 mars 1872 à Paris
  2. Robert Linzeler, né le 7 mars 1872, décédé le 25 janvier 1941 à l'âge de 68 ans
  3. « Le dîner de propagande du Cercle de Voile de Paris », Le Yacht : journal de la navigation de plaisance,‎ , p. 14 (ISSN 0991-7004, lire en ligne)
  4. a et b Exposition universelle internationale de 1900 à Paris - Concours internationaux d'exercices physiques et de sports - Rapports, t. II, Paris, (lire en ligne), p. 26
  5. (en) Bill Mallon, The 1900 Olympic Games : Results for All Competitors in All Events, with Commentary, McFarland & Company, Inc., (ISBN 0-7864-0378-0, lire en ligne)
  6. Académie nationale de Reims, Travaux de l'Académie nationale de Reims, vol. 51, F. Michaud,
  7. Bulletin officiel des Fédérations des syndicats d'initiative de France, Colonies et Protectorats, (lire en ligne)
  8. Philippe Palli, « Le Trophée Pierre Lafitte : Coupe de France Dames », www.apgf.fr (consulté le 13 janvier 2012)