Robert Jean-Jacques Arthur

personnalité politique français
Robert Jean-Jacques Arthur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 33 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Robert Jean-Jacques Arthur, né le à Paris et mort guillotiné le dans la même ville,est un homme politique et révolutionnaire français.

BiographieModifier

Fabricant de papiers peints, fils de Jean Arthur d'origine anglaise, ami de Collot d'Herbois et de Robespierre, Robert Jean-Jacques Arthur est membre du Club des jacobins.

En 1790, il préside le district des Jacobins-Saint-Honoré, est brièvement membre du conseil général de la Commune de Paris, entre le 12 et le . Il est le président de la section des Piques d'août à . La même année, il présente sa candidature comme député à la Convention contre Philippe Égalité mais ne recueille qu'une seule voix : la sienne. Il aurait fait partie des organisateurs des massacres de Septembre 1792.

Dès octobre 1792, il attaque violemment les girondins, notamment par ses discours à la tribune du Club des jacobins à l'encontre de Roland, Danton, Étienne Clavière ou Charles François Delacroix. Il remplace Robespierre à la Commune de Paris, le . Lors du coup d'État du 9 thermidor de l'an II, il reste fidèle à celui-ci et sera exécuté à sa suite le 12 thermidor.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier