Robert Darcy (4e comte d'Holderness)

diplomate britannique

Robert Darcy, 4e comte de Holderness PC (), connu avant 1721 sous le nom de Lord Darcy et Conyers, est un diplomate et homme politique britannique [1],[2].

Robert Darcy
Image dans Infobox.
Fonctions
Secrétaire d'État pour le Département du sud (en)
Secrétaire d'État pour le département du Nord (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Père
Mère
Frederica Mildmay (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Caroline Darcy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Mary Darcy, Countess of Holderness (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Amelia Osborne (en)
George Darcy, Lord Darcy and Conyers (d)
Thomas Darcy, Lord Darcy and Conyers (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

CarrièreModifier

En 1741, il collabore avec Georg Friedrich Haendel à la production de Deidamia [3]. De 1744 à 1746, il est ambassadeur à Venise et de 1749 à 1751, il représente son pays à La Haye. En 1751, il devient secrétaire d'État du département du Sud, avant d'être muté au département du Nord. Il reste en poste jusqu'en , date à laquelle il est limogé par le roi George III au profit de Lord Bute. De 1771 à 1776, il est gouverneur de deux des fils du roi, "fantôme solennel" comme l'appelle Horace Walpole. Il ne laisse aucun fils qui survit à l'enfance [4] et tous ses titres disparurent sauf les baronnies de Darcy (de Knayth) et de Conyers , qui sont des baronnies de Writ et le comté portugais de Mértola. Sa fille, Amelia Darcy (en), marquise de Carmarthen, lui succède dans ces titres.

David Hume a écrit: "Il est remarquable que cette famille d'Arcy [sic] semble être le seul descendant masculin de l'un des barons du Conquérant restant parmi les pairs. Lord Holdernessae [sic] est l'héritier de cette famille "[5].

FamilleModifier

Le , il épouse Mary Doublet (en), fille de Francis Doublet et Constantia Van-der-Beck. Le couple a eu trois enfants, dont un seul a survécu à l'enfance[4]:

RéférencesModifier

  1. (en)   « D'Arcy, Robert », dans Dictionary of National Biography, Londres, Smith, Elder & Co, 1885–1900.
  2. Record pour Robert Darcy, 4e comte de Holderness sur thepeerage.com [1]
  3. Une nouvelle chronologie de l'opéra vénitien et des genres connexes, 1660-1760 par Eleanor Selfridge-Field, p. 492
  4. a et b Record pour Robert Darcy, 4e comte de Holderness sur thepeerage.com [1]
  5. Histoire de l'Angleterre (Chicago: Presses de l'Université de Chicago, 1975), p. 16 n. 14
  6. Wildeman, Marinus Godefridus, De grafboeken der Groote de St. Jacobskerk's Gravenhage, (1620-1830) ... Éditions Robijns, 1898

Liens externesModifier