Robert Brower

acteur américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brower.
Robert Brower
Description de cette image, également commentée ci-après
Au début des années 1910
Naissance
Mayville (État de New York)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès (à 84 ans)
West Hollywood (Californie)
Profession Acteur
Films notables Le Trésor de l'avare
A Tudor Princess
La Rançon d'un trône
Les Mendiants de la vie

Robert Brower, né le à Mayville (écart de Point Pleasant, État de New York) et mort le à West Hollywood (Californie), est un acteur américain.

BiographieModifier

Acteur du cinéma muet principalement, Robert Brower débute en 1909 dans un court métrage des studios Edison ; il apparaît au début des années 1910 dans de nombreux autres courts métrages produits par cette compagnie, dont Le Trésor de l'avare de Charles Brabin (1912, avec Walter Edwin et Gertrude McCoy), A Tudor Princess de J. Searle Dawley (1913, avec Mary Fuller et Ben F. Wilson), Mary Stuart de Walter Edwin (1913, avec Mary Fuller dans le rôle-titre) et The Matchmakers de George Ridgwell (1915, avec Margery Bonney Erskine).

Des années 1920, mentionnons La Rançon d'un trône de Cecil B. DeMille (1923, avec Anna Q. Nilsson et Milton Sills), The Honeymoon Express de James Flood et Ernst Lubitsch (1926, avec Willard Louis et Irene Rich) et Les Mendiants de la vie de William A. Wellman (1928, avec Louise Brooks et Richard Arlen), ce dernier tourné en deux versions, l'une muette et l'autre parlante.

Ultérieurement, il tient encore des petits rôles non crédités dans quatre autres films parlants, dont L'Homme invisible de James Whale (1933, avec Claude Rains et Gloria Stuart). Le dernier de ses deux-cent-trente-deux films américains est le western The Silver Bullet (en) de Bernard B. Ray (avec Tom Tyler et Lafe McKee), sorti en 1935, quelques mois après sa mort survenue fin 1934, à 84 ans.

Filmographie partielleModifier

Période du muetModifier

(CM = court métrage)

 
Avec Violet Heming (à g.) et Clara Horton, dans Everywoman (1919)

Période du parlantModifier

Liens externesModifier