Robert Anchel

historien et archiviste français

Robert Anchel (né le à Paris et mort le à Saint-Julien-de-Lampon, Dordogne) est un historien et archiviste français, auteur d'ouvrages sur l'histoire des Juifs en France.

Robert Anchel
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
DordogneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

BiographieModifier

Robert Anchel[1],[2] est né le dans le 9e arrondissement de Paris. Il est le fils de Joseph Anchel (mort en 1914) et de Mélanie Blum. Le , il épouse dans le 17e arrondissement de Paris, Sophie Andrée Lucile Levy (née le dans le 10e arrondissement de Paris, d'abord mariée à Emile Paul Levy[3], le dans le 9e arrondissement de Paris[4])[5].

ÉtudesModifier

Selon le Consistoire Central, Robert Anchel aurait fait des études au Séminaire israélite de France[6].

Élève de l'École des chartes, il y obtient en 1904 le diplôme d'archiviste paléographe grâce à une thèse sur Barthélémy de Joux et l'évêché de Laon (1113-1150).

En 1928, il soutient une thèse pour le doctorat ès lettres sur les frais du culte juif en France de 1815 à 1831[7].

ArchivisteModifier

De 1906 à 1911, il est archiviste départemental de l'Eure. En 1911, il est nommé aux Archives nationales.

Il est secrétaire de la Société des amis des arts du département de l'Eure et membre de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France (1921-au moins 1938)[7].

OuvragesModifier

  • Comme seul auteur :
  • En collaboration :
    • Robert Anchel, P F Caillé et Henri de Régnier, Histoire des décorations françaises contemporaines, Paris, Javal et Bourdeaux 1933
    • Abraham Beer Duff, François Olivier-Martin, Joseph Calmette, Robert Anchel et Augustin Renaudet, Hommes d'État, Paris, Desclée de Brouwer, 1937
    • Robert Anchel, Henri Patry et Jacqueline Chaumié, Les papiers des assemblées du Directoire aux Archives nationales : inventaire de la série C, Conseil des Cinq-Cents et Conseil des Anciens, Paris, Archives nationales, 1976

ArticlesModifier

  • Dans l'Encyclopædia Britannica, 11e édition, 1911:
    • “Billaud-Varenne, Jacques Nicolas”
    • “Boissy d’Anglais, François Antoine de”
    • “Cambon, Pierre Joseph”
    • “Cathelineau, Jacques”
    • “Convention, The National”
    • “Cordeliers, Club of the”
    • “Hérault de Séchelles, Marie Jean”
    • “Kersaint, Armand Guy Simon de Coetnempren, Comte de”
    • “Louis XVI. of France”
    • “Marat, Jean Paul”
    • “Vendée, Wars of the”
  • Autres articles :
    • (en) The Early History of the Jewish Quarters in Paris. Jewish Social Studies 2 (1940), 54[8]

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier