Riobamba

ville d'Équateur et la capitale de la province de Chimborazo

Riobamba
San Pedro de Riobamba
Blason de Riobamba
Héraldique
Drapeau de Riobamba
Drapeau
Riobamba
Administration
Pays Drapeau de l'Équateur Équateur
Province Bandera Provincia Chimborazo.svg Chimborazo (province)
Maire
Mandat
Napoleón Cadena
2019 - 2023
Code postal EC060150
Démographie
Population 146 324 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 1° 40′ 27″ sud, 78° 38′ 54″ ouest
Altitude 2 750 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Équateur
Voir sur la carte administrative d'Équateur
City locator 14.svg
Riobamba
Liens
Site web http://www.gadmriobamba.gob.ec/

Riobamba est une ville d'Équateur, chef-lieu du canton du même nom et capitale de la province du Chimborazo. Sa population s'élevait à 146 324 habitants d'après le recensement de 2010.

GéographieModifier

Riobamba se trouve dans un bassin de la Cordillère centrale et dans la vallée de la rivière Chambo. Elle est entourée par les sommets enneigés des volcans Chimborazo (6 310 m), Altar (5 321 m), Carihuairazo (5 020 m), Tungurahua (5 023 m), Cubillín (4 711 m) et Sangay (5 230 m).

Riobamba est située à 166 km (200 km par la route) au sud de Quito, la capitale du pays.

HistoireModifier

Riobamba fut la première ville fondée par les Espagnols en Équateur, dirigés par Diego de Almagro, le 15 août 1534[1].

Elle fut complètement détruite par un tremblement de terre en 1797 et reconstruite 14 km plus loin, près du village de Cajabamba, par le Gouverneur espagnol Francisco Luis Hector de Carondelet. Il subsiste encore, sur l'ancien site, la plus vieille église d'Équateur[2].

Au début du XIXe siècle, la ville devint un centre des mouvements indépendantistes vis-à-vis de la Grande Colombie espagnole.

ÉconomieModifier

L'économie repose en partie sur l'agriculture pratiquée par les communautés indigènes de la région.

Arts et cultureModifier

L'artiste Adolfo Pérez Esquivel a effectué une peinture murale sur les peuples indigènes dans la cathédrale de Riobamba.

De par l'histoire de Jean et Isabel Godin des Odonais, la ville de Riobamba est la seule cité équatorienne liée par une charte d'amitié à une ville française, celle de Saint-Amand-Montrond (où le couple a vécu jusqu'en 1792, une fois rentré en France).

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Villes d'Équateur

Saint-Amand-Montrond (ville jumelle française)

Sur les autres projets Wikimedia :

GalerieModifier

Notes et référencesModifier