Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec la province de l'Équateur en République démocratique du Congo
Provinces de l'Équateur.

L'Équateur est divisé en 24 provinces (provincias), subdivisées en cantons (cantones), eux-mêmes subdivisés en paroisses (parroquias). Chacun de ces trois niveaux de la hiérarchie administrative et territoriale dispose de son gouvernement autonome décentralisé. Bien que la Constitution équatorienne de 2008 prévoie la possibilité d’un découpage politico-administratif dont le niveau supérieur serait la région, comme regroupement de plusieurs provinces[1], dans la réalité la notion de région n’est utilisée qu’au sens géographique du terme, pour désigner d'est en ouest l'Amazonie (Oriente), les Andes (Sierra), la côte Pacifique et les îles Galápagos. En 2016, le premier niveau de l’administration du pays est donc la province.

Ces provinces ont un gouverneur[2], représentant du président de la République et nommé par celui-ci, et un conseil provincial présidé par le préfet, élu par le peuple.

Les provinces sont autonomes par rapport au gouvernement central, sur le plan politique, administratif et financier. Le gouvernement provincial autonome réside dans la capitale de la province.
La province de Galápagos bénéficie d’un régime spécial en raison de ses particularités géographiques et de conservation environnementale.

Pour les provinces d'Amazonie, la Constitution prévoit également une législation spéciale qui garantisse la protection des populations locales indigènes et des écosystèmes.

El Piedrero, une zone marginale de 300 km2 pour 6 300 habitants, reste encore « non délimitée », faisant l’objet de revendications de la part des provinces de Guayas et de Cañar.

Liste des Provinces de l’Équateur[3]Modifier

Province Population
(2010)[4]
Superficie
(km2)
Densité
(Hab./km2)
Date
Fondation
Chef-lieu Population
Chef-lieu
  Azuay 712 127 8 639 82,43 25 juin 1824   Cuenca 329 928
  Bolívar 183 641 3 254 56,43 23 avril 1884   Guaranda 23 874
  Cañar 225 184 3 908 57,62 3 novembre 1880   Azogues 33 848
  Carchi 164 524 3 699 44,47 19 novembre 1880   Tulcán 53 558
  Chimborazo 458 581 5 287 86,73 25 juin 1824   Riobamba 146 324
  Cotopaxi 409 205 6 569 62,29 1 avril 1851   Latacunga 63 842
  El Oro 600 659 5 988 100,31 29 novembre 1882   Machala 231 260
  Esmeraldas 491 168 14 893 32 20 novembre 1847   Esmeraldas 154 035
  Galápagos 25 124 8 010 3,13 18 février 1973   Puerto Baquerizo Moreno 6 672
  Guayas 3 645 483 17 139 212,70 25 juin 1824   Guayaquil 2 278 691
  Imbabura 398 244 4 599 86,59 25 juin 1824   Ibarra 131 856
  Loja 453 966 11 027 40,71 25 juin 1824   Loja 170 280
  Los Ríos 778 115 6 254 124,41 6 octobre 1860   Babahoyo 90 191
  Manabí 1 369 780 18 400 74,44 25 juin 1824   Portoviejo 206 682
  Morona-Santiago 147 940 25 690 5,75 5 novembre 1952   Macas 18 984
  Napo 103 697 13 271 7,81 22 octobre 1959   Tena 23 307
  Orellana 136 396 20 773 6,57 30 juillet 1998   Puerto Francisco de Orellana 40 730
  Pastaza 83 933 29 520 2,84 22 octobre 1959   Puyo 33 557
  Pichincha 2 576 287 9 612 271,35 25 juin 1824   Quito 1 607 734
  Santa Elena 308 693 3 763 82,03 7 novembre 2007   Santa Elena 39 681
  Santo Domingo de los Tsáchilas 410 937 4 180 98 6 novembre 2007   Santo Domingo de los Colorados 270 875
  Sucumbíos 176 472 18 612 9,48 13 février 1989   Nueva Loja 48 562
  Tungurahua 504 583 3 334 151,34 3 juillet 1860   Ambato 165 185
  Zamora-Chinchipe 91 376 10 556 8,65 10 novembre 1953   Zamora 12 386

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Código Orgánico de Orgánización Territorial, Autonomía y Descentralización » [PDF], sur AME, .
  2. Sauf la province de Pichincha où se trouve la Présidence.
  3. Tableau établi sur la base de l’article « Provincias de Ecuador » dans Wikipedia espagnol.
  4. (es) « Base de Datos Censo 2010 », sur INEC, .

Article connexeModifier