Richer de Mons

Richer de Mons
Fonctions
Comte de Hainaut et de Mons
Prédécesseur Godefroid de Basse-Lotharingie
Successeur Renaud de Mons
Vice-duc de Lotharingie
Prédécesseur Godefroid de Basse-Lotharingie
Successeur Charles de Basse-Lotharingie
Biographie

Richer ou Richard, mort en 973, fut comte de Hainaut et de Mons de 964 à 973.

À la mort de Godefroy, comte de Hainaut et vice-duc de Basse-Lotharingie, l'empereur Otton Ier lui donna la partie du comté de Hainaut autour de Mons et le titre de comte de Hainaut, tandis que le comté de Valenciennes était donné à Amaury. C'est un proche de l'empereur, car il figure dans plusieurs chartes de ce dernier entre 965 et 973. Il reçut également le Luihgau, ou comté de Liège[1].

En 973, après la mort de Richer, un comte "Richizo", apparaît dans une concession à propos de l'abbaye de Crespin. Bien que ce Richizo ait parfois été assimilé à Richer, Hlawitschka a soutenu en 1969 que le frère apparent susmentionné de Richer soit ce comte Richwin[2],[3].

Après la mort de Richer, il y a eu une bataille près de Mons où Régnier IV et Lambert Ier ont tenté de reprendre la ville. Elle était défendue par deux frères, le comte Garnier de Valenciennes et Renaud, tous deux sont tués. Hlawitschka pense qu'ils peuvent avoir été des frères de Richer, ou en tout cas des parents proches[4].

Il a été proposé, par exemple par Léon Vanderkindere, qu'il avait eu au moins un enfant, mentionné par Alpert de Metz comme le fils d'un « Richizo ».

Son fils Godizo von Aspel-Heimbach (mort en 1011–1015), est comte du Hamaland et de Liège.([5])

Cependant, il est soutenu par Hlawitschka que Richizo est un nom court pour Richwin, et que Richwin était un comte différent, probablement étroitement lié à Richer. Ce Richizo, que l'on croyait être Richwin, apparaît dans un registre du Hainaut en 973, après la mort de Richar[3].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. L. Vanderkindere,  « Richer ou Richard », Académie royale de Belgique, Biographie nationale, vol. 19, Bruxelles, [détail des éditions], p. 228
  2. Verdonk 2012, p. 41, 74.
  3. a et b Hlawitschka 1969, p. 96.
  4. Hlawitschka 1969, p. 97.
  5. Geschichtlicher Atlas der Rheinlande, 7. Lieferung, IV.9: Die mittelalterlichen Gaue, 2000, 1 Kartenblatt, 1 Beiheft, bearbeitet von Thomas Bauer, (ISBN 3-7927-1818-9)

BibliographieModifier

  • (de) Eduard Hlawitschka, Die Anfänge des Hauses Habsburg-Lothringen. Genealogische Untersuchungen zur Geschichte Lothringens und des Reiches im 9., 10. und 11. Jahrhundert, (présentation en ligne).
  • Verdonk, Henk (2012), Aarts, Bas (ed.), Alzey-Zutphen. Een onderzoek naar het rijksleen te Alzey van de graven van Zutphen (aperçu en ligne)
  • Vanderkindere, Léon (1902), "Chapter 10", La formation territoriale des principautés belges au Moyen Age (lire le PDF), 2, pp. 159–183