Richard Crossman

politicien britannique

Richard Crossman est un écrivain et homme politique britannique travailliste, né le et mort le . Il exerce des fonctions ministérielles au sein du gouvernement Wilson entre 1964 et 1970.

Richard Crossman
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du 45e Parlement du Royaume-Uni (d)
Coventry East (en)
-
Secrétaire d'état pour santé et services sociales
-
Secrétaire d'État à la Santé
-
Lord président du Conseil
-
Membre du 44e Parlement du Royaume-Uni (d)
Coventry East (en)
-
Membre du 43e Parlement du Royaume-Uni (d)
Coventry East (en)
-
Membre du 42e Parlement du Royaume-Uni (d)
Coventry East (en)
-
Membre du 41e Parlement du Royaume-Uni (d)
Coventry East (en)
-
Suppléant de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe
Royaume-Uni
7 -
Membre du 40e Parlement du Royaume-Uni (d)
Coventry East (en)
-
Membre du 39e Parlement du Royaume-Uni (d)
Coventry East (en)
-
Membre du 38e Parlement du Royaume-Uni (d)
Coventry East (en)
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
BanburyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Stafford Crossman (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Helen Elizabeth Howard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Anne Patricia McDougall (d)
Erika Susanna Landsberg (d)
[Inezita] Hilda Davis (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Arme
Distinction
Titre honorifique
Le très honorable

Parcours politiqueModifier

Crossman est nommé ministre du Logement et des Collectivités locales de 1964 à 1966, puis exerce la fonction de leader de la Chambre des communes jusqu'en 1968. Il revient ensuite au gouvernement comme ministre des Affaires sociales, de 1968 à 1970[1].

Il publie ses mémoires dès 1975, rompant ainsi avec une certaine tradition du secret gouvernemental[1].

PublicationsModifier

  • (en)The Diaries of a Cabinet Minister, 3 volumes publiés de 1975 à 1977[2].

RéférencesModifier

  1. a et b Motard 1998, p. 22.
  2. Motard 1998, p. 40.

BibliographieModifier

  • Anne-Marie Motard, « Les travaillistes de 1964 à 1970 : consensus ou discorde ? », dans Les années Wilson, 1964-1970, Éditions du Temps, (ISBN 2-84274-041-6).

Liens externesModifier