Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Condon (homonymie).
Richard Condon
Naissance
New York, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 81 ans)
Dallas, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Richard Condon, né le à New York et mort le à Dallas, au Texas, est un romancier américain.

Il est l'auteur de plus de 25 romans écrits pour la plupart dans un style de thriller satirique, souvent sur fond de vie politique ou de monde interlope. Cinq de ses ouvrages, notamment The Manchurian Candidate et Prizzi's Honor, ont été portés à l'écran.

Sommaire

BiographieModifier

Après avoir servi dans la Marine marchande américaine, Richard Condon travaille à Hollywood comme agent de promotion pour les studios de Walt Disney Pictures, puis comme scripteur pour les studios de la United Artists. Après une vingtaine d'années, il décide de réorienter sa carrière et de réaliser son rêve d'écrire son premier roman, The Oldest Confession. L'année suivante, en 1959, paraît The Manchurian Candidate, l'ouvrage qui allait lui apporter fortune et célébrité. Ce roman, tout comme le précédent, est adapté au cinéma au début des années 1960. Trois autres romans deviennent des scénarios de films : A Talent for Loving, Winter Kills et Prizzi's Honor. Il participe d'ailleurs à l'écriture de ce dernier. En 2004 sort une nouvelle version de The Manchurian Candidate mettant en vedette Denzel Washington et Meryl Streep.

Les revenus générés en grande partie par les droits d'adaptation de The Manchurian Candidate ont permis à Condon de faire des séjours prolongés à l'étranger. Il s'est d'abord établi au Mexique, puis en Europe, où il a vécu avec sa famille en France, en Espagne, en Irlande et en Suisse. Dans les années 1980, il revient aux États-Unis, et c'est à Dallas, au Texas, qu'il passe ses dernières années[1].

ŒuvreModifier

  • The Oldest Confession (1958)
    Publié en français sous le titre Confession pour confession, Paris, Plon, 1967
  • The Manchurian Candidate (1959)
    Publié en français sous le titre Un crime dans la tête, Paris, Stock, 1962 ; réédition, Marabout no 722, 1980 ; réédition, L'Archipel, 2004 ; réédition, Archipoche no 265, 2013
  • Some Angry Angel: A Mid-Century Faerie Tale (1960)
  • A Talent for Loving (1961)
    Publié en français sous le titre Sacré Far-West, Paris, Plon, 1967
  • An Infinity of Mirrors (1964)
    Publié en français sous le titre Les Années de la nuit, Paris, Plon, 1965
  • Any God Will Do (1964)
  • The Ecstasy Business (1967)
  • Mile High (1969)
    Publié en français sous le titre Citizen West, Paris, Plon, 1970
  • The Vertical Smile (1971)
  • Arigato (1972)
    Publié en français sous le titre Arigato, Paris, Éditions de Trévise, 1975
  • The Mexican Stove (1973) (livre de cuisine écrit en collaboration avec sa fille Wendy Bennett)
  • And Then We Moved to Rossenarra: or, The Art of Emigrating (1973)
  • Winter Kills (1974)
  • The Star-Spangled Crunch (1974)
  • Money Is Love (1975)
  • The Whisper of the Axe (1976)
  • The Abandoned Woman (1977)
  • Death of a Politician (1978)
  • Bandicoot (1979)
  • The Entwining (1981)
  • Prizzi's Honor (1982)
  • A Trembling upon Rome (1983)
  • Prizzi's Family (1986)
    Publié en français sous le titre Les Prizzi, Paris, Le Cherche Midi, collection Thriller, 2013
  • Prizzi's Glory (1988)
  • Emperor of America (1990)
  • The Final Addiction (1991)
  • The Venerable Bead (1992)
  • Prizzi's Money (1994)

AdaptationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://www.kirjasto.sci.fi/condon.htm Kirjasto - Books and Writers

Liens externesModifier