Riccardo Nencini

politicien italien

Riccardo Nencini
Illustration.
Riccardo Nencini en 2018.
Fonctions
Président du Parti socialiste italien
En fonction depuis le
(3 ans, 4 mois et 25 jours)
Prédécesseur Carlo Vizzini
Sénateur de la République italienne
En fonction depuis le
(9 ans, 6 mois et 17 jours)
Élection 24-25 février 2013
Réélection 4 mars 2018
Législature XVIIe et XVIIIe
Groupe politique Per le Autonomie (2013-2018)
Mixte (depuis 2018)
Vice-ministre aux Infrastructures et aux Transports

(4 ans, 3 mois et 4 jours)
Président du Conseil Matteo Renzi
Paolo Gentiloni
Gouvernement Renzi
Gentiloni
Prédécesseur Vincenzo De Luca
Successeur Edoardo Rixi
Michele Dell'Orco
Armando Siri
Député européen

(5 ans, 1 mois et 7 jours)
Élection 12 juin 1994
Législature 4e
Groupe politique PSE
Député de la République italienne

(1 an, 11 mois et 22 jours)
Élection 5 avril 1992
Législature XIe
Secrétaire national du Parti socialiste italien

(10 ans, 8 mois et 25 jours)
Élection
Prédécesseur Enrico Boselli
Successeur Enzo Maraio
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Barberino di Mugello (Italie)
Nationalité Italienne
Parti politique Parti socialiste italien (jusqu'à 1994)
Socialistes italiens (1994-1998)
Socialistes démocrates italiens (1998-2007)
Parti socialiste italien (depuis 2007)
Profession Écrivain

Riccardo Nencini (né le à Barberino di Mugello) est une personnalité politique italienne, vice-ministre et ancien député européen (1994-1999). Il est sénateur depuis 2013, réélu en 2018.

BiographieModifier

Membre et dirigeant du Parti socialiste italien, Riccardo Nencini en suit l'évolution au sein des SDI et finalement au sein du Parti socialiste dont il devient secrétaire en 2008.

Il a étudié l'histoire à la faculté de sciences politiques Cesare-Alfieri de l'université de Florence. L'université de Leicester lui a attribué un doctorat ad honorem en lettres, en .

Le , durant le Congrès national du néo Parti socialiste, il en est élu secrétaire national, mandat qu’il conserve jusqu’au .

Le , il devient secrétaire d'État puis vice-ministre aux Infrastructures et aux Transports du gouvernement Renzi, et est confirmé dans le gouvernement Gentiloni.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier