Carlo Vizzini

politicien italien
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Vizzini (homonymie).
Carlo Vizzini
Carlo Vizzini.jpg
Fonctions
Ministre de la Communication (d)
-
Ministre de la Marine marchande (d)
-
Giovanni Prandini (d)
Ferdinando Facchiano (d)
Ministre du Patrimoine culturel et environnemental (d)
-
Italian Minister of Regional Affairs and Autonomies (d)
-
Carlo Vizzini
Livio Paladin (d)
Italian Minister of Regional Affairs and Autonomies (d)
-
Pier Luigi Romita (en)
Carlo Vizzini
Député de la République italienne
Sénateur italien
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
PalermeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Carlo VizziniVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Carlo Vizzini (né le à Palerme) est un homme politique et un universitaire italien. Il a été jugé coupable dans le scandale de Tangentopoli et il a été accusé d'être un des hommes politiques de la Mafia[1].

BiographieEdit

Ancien ministre, sénateur après avoir été député à cinq reprises, Carlo Vizzini est sénateur élu pour la 3e fois. Après avoir été membre du PSDI, il se rapproche de Silvio Berlusconi et est élu sénateur avec Forza Italia puis avec le Peuple de la liberté. Il adhère en novembre 2011 au Parti socialiste italien, quittant le centre-droit pour le centre-gauche, alors que le gouvernement Berlusconi IV est proche de sa démission.

Il a été condamné, en tant que homme politique corrompu, dans le scandale de Tangentopoli / Mani Pulite, dans les années 1990. Il n'a jamais purgé sa peine grâce à la prescription[1].

Vizzini était sur la liste des politiciens proche de la Mafia écrite par Massimo Ciancimino (it), petit fils du mafieux Vito Ciancimino[2].

Ancien ministre des Postes, il est nommé ministre des Affaires régionales dans le Gouvernement Craxi I le et devient ensuite ministre des Biens et Affaires culturels (1987-1988).

Il est au Senato della Repubblica, l'actuel président de la Commission des Affaires constitutionnelles (la 1re commission permanente sénatoriale) depuis le (XVIe législature). Il avait été secrétaire national du Parti socialiste démocrate italien pendant la Première République.

Élu le , il est membre depuis le du groupe parlementaire dénommé « UDC, SVP-Autonomie, UV-MAIE-Vers le Nord-MRE et PLI », après avoir été membre du groupe de Forza Italia puis du Peuple de la liberté du au .

MandatsEdit

  • VII Legislatura : Camera (Chambre des députés (Italie))
  • VIII Legislatura : Camera
  • IX Legislatura : Camera
  • X Legislatura : Camera
  • XI Legislatura : Camera
  • XIV Legislatura : Senato (Sénat italien)
  • XV Legislatura : Senato
  • XVI Legislatura : Senato

Notes et référencesEdit

Lien externeEdit